1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : 42 civils tués dans de nouvelles frappes de la coalition à Raqqa
1 min de lecture

Syrie : 42 civils tués dans de nouvelles frappes de la coalition à Raqqa

Lundi 21 août, 42 civils sont morts dans les frappes de la coalition internationale, qui a intensifié ses raids contre Daesh.

Raqqa le 28 juillet, après un raid aérien de la coalition internationale.
Raqqa le 28 juillet, après un raid aérien de la coalition internationale.
Crédit : DELIL SOULEIMAN / AFP
Océane Blanchard & AFP

Des dizaines de civils, dont des enfants, ont péri dans des frappes de la coalition antijihadistes dirigée par les États-Unis sur la ville syrienne de Raqqa, où les combats font rage dans les zones les plus peuplées, a indiqué une ONG mardi 22 août. 

La coalition internationale a confirmé avoir intensifié ses raids durant la semaine écoulée avec plus 250 frappes dans et autour de Raqqa, principal fief du groupe jihadiste dans le nord syrien, et a indiqué son intention d'enquêter sur les victimes civiles. 

Lundi 21 août, 42 civils, dont 19 enfants et 12 femmes, ont péri dans les raids contre plusieurs quartiers tenus par Daesh, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Dimanche 20 août, 27 autres y ont péri. En huit jours, près de 170 civils sont morts au cours de ces frappes

L'armée américaine nuance

La coalition internationale fournit un appui aérien crucial aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde engagée dans une offensive pour chasser Daesh de la cité qu'il contrôle depuis 2014, où la majorité de la population est prise au piège de violents bombardements aériens et de l'artillerie. 

À lire aussi

La coalition affirme toujours prendre des mesures pour éviter les victimes civiles. "C'est probablement logique de supposer que le nombre de victimes civiles a augmenté mais je voudrais qu'on me fournisse des informations précises", a déclaré le commandant des opérations en Irak et en Syrie, le général Stephen Townsend.

Début août, la coalition a reconnu être responsable de la mort de 624 civils depuis le début des frappes en 2014. L'ONU estime qu'il y a encore jusqu'à 25.000 civils pris au piège des violences qui ont occasionné d'importants dégâts dans Raqqa.

La rédaction vous recommande

                   

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/