2 min de lecture Le Pape en France

Le pape François vient à Strasbourg pour interpeller l'Europe

En visite éclair à Strasbourg mardi, le pape François ententd plaider la cause des migrants et de la justice auprès de l'Europe.

Face au Parlement européen à Strasbourg, le pape François viendra plaider l'ouverture de l'Europe (archives).
Face au Parlement européen à Strasbourg, le pape François viendra plaider l'ouverture de l'Europe (archives). Crédit : ALBERTO PIZZOLI / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le pape François effectue mardi 25 novembre à Strasbourg une visite éclair aux institutions européennes pour exhorter un continent en crise à rester ouvert aux étrangers et à continuer à oeuvrer pour la justice dans le monde.

Ce déplacement de quatre heures, le plus court d'un pape à l'étranger, le verra prendre la parole devant le Parlement européen, où siègent des élus des 28 pays de l'UE, et le Conseil de l'Europe. François devrait être accueilli à Strasbourg par le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Harlem Désir.

Mais le programme ne prévoit ni célébration publique ni bain de foule. Les fidèles devront se contenter de suivre les deux discours sur écran géant à la cathédrale. D'ailleurs, le fait que Jorge Bergoglio ne mette même pas le pied dans la cathédrale qui fête son millénaire a suscité la déception, mais le Vatican a promis une autre visite en France pour 2015.

Jeunes au chômage et migrants au coeur du discours

Premier pape du "Nouveau monde", François a souvent semblé critique à l'égard de l'Europe, un continent selon lui vieilli et "fatigué", y compris dans sa minorité catholique, alors que les élections européennes de mai ont confirmé une poussée de l'extrême-droite.

À lire aussi
Le Pape Benoît XVI RTL Info
Benoît XVI à Nazareth pour une dernière messe publique en Terre sainte

Le discours du pape devrait avoir une forte dimension sociale : pour le pape argentin, les catholiques doivent apporter leur "contribution propre" au projet européen en défendant "la solidarité avec les exclus", notamment les jeunes touchés par le chômage (plus d'un sur cinq en Europe), ou les personnes âgées et les immigrés marginalisés.

François devrait ainsi rappeler aux Européens leur longue histoire de migrations et leur devoir d'accueillir ceux qui fuient misère et conflits, dans le respect des différences, en particulier avec les musulmans. Un message qui passe de plus en plus mal en Europe, où les discours xénophobes n'ont souvent plus de complexes.

Puis, au centième anniversaire de la Première guerre mondiale, et à près de 50 ans de la fin de la seconde, François devrait appeler à un apaisement en Ukraine. Mais sa marge de manoeuvre est étroite, car l'orthodoxie russe est vent debout pour défendre le Kremlin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Pape en France Pape François Strasbourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants