1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Somalie : la France a participé à l'élimination du chef des islamistes shebab
1 min de lecture

Somalie : la France a participé à l'élimination du chef des islamistes shebab

La France a appuyé Washington dans l'élimination du chef des shebabs, Ahmed Abdi Godane en Somalie.

François Hollande
François Hollande
Crédit : SAFIN HAMED / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

François Hollande a "appuyé la coopération en matière de renseignement et de coordination" avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi Godane, tué par une frappe américaine le 1er septembre, a-t-on appris dans l'entourage du président français.

"La France et le président de la République ont appuyé la coopération en matière de renseignement et de coordination", a indiqué cette source, confirmant partiellement des informations de l'hebdomadaire Le Point.

La France n'est pas intervenue sur le terrain


"Cela n'a pas été une opération française sur le terrain, nous n'étions pas dans l'intervention", a toutefois précisé l'entourage de François Hollande. Agé de 37 ans, Ahmed Abdi "Godane", également connu sous le nom d'Abu Zubeyr, était l'une des dix personnalités les plus recherchées pour terrorisme par les États-Unis.

Les shebab (les jeunes, en arabe) ont assuré qu'ils "vengeraient" la mort de Godane, nommant Ahmed Umar Abou Oubaïda pour lui succéder. Ahmed Abdi "Godane" a été tué lors d'une frappe de missiles Hellfire et d'armes à guidage laser sur une réunion de hauts responsables shebab au sud de Mogadiscio, selon les Etats-Unis.

Les informations permettant la frappe auraient été fournies par la DGSE

Selon Le Point, "les éléments permettant cette opération - à savoir l'identification précise de son pick-up et la route qu'il devait emprunter - ont été transmis au Pentagone par la DGSE (renseignements extérieurs français, NDLR) sur ordre explicite du président de la République".

"Godane" était à l'origine de l'enlèvement, le 14 juillet 2009, de deux agents de la DGSE, écrit encore le journal. "Le premier, connu sous le pseudonyme de Marc Aubrière, était parvenu à s'évader, mais le second, Denis Allex, avait été détenu par Godane dans des conditions particulièrement barbares", souligne l'hebdomadaire. Une opération militaire française conduite le 11 janvier 2013 pour tenter de le le libérer avait échoué. L'otage et deux membres du commando avaient été tués, ainsi qu'au moins 17 shebab. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte