1 min de lecture Affaire Snowden

Snowden ne demandera pas l'asile politique en Russie

Edward Snowden a renoncé à demander l'asile politique en Russie en apprenant les conditions nécessaires à un asile posées par Poutine.

Edward Snowden, ancien employé de la CIA et de la NSA
Edward Snowden, ancien employé de la CIA et de la NSA Crédit : The Guardian - AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les conditions posées par la Russie ne le satisfaisaient pas.  L'ex-consultant américain Edward Snowden, réfugié dans un aéroport de Moscou et recherché par Washington pour espionnage, a renoncé à demander l'asile politique en Russie, a indiqué ce mardi 2 juillet le porte-parole du Kremlin.

"En apprenant hier la position de Poutine sur les conditions nécessaires pour rester en Russie, il a renoncé à sa demande", a déclaré Dmitri Peskov. Vladimir Poutine avait dit lundi 1er juillet que Snowden pouvait rester en Russie uniquement s'il cessait "ses activités visant à faire du tort" aux Américains.

Asile russe à condition de cesser ses activités

"Comme il se considère comme un défenseur des droits de l'homme, il n'a manifestement pas l'intention de cesser ces activités, c'est pourquoi il doit choisir un pays où aller, et s'y rendre", avait ajouté le président russe.

Dmitiri Peskov a par ailleurs déclaré que l'ex-informaticien ne pouvait être remis aux Etats-Unis où la peine de mort est en vigueur. "Aucun pays ne peut livrer Snowden à un autre pays comme les Etats-Unis où est appliquée la peine de mort", a-t-il dit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Snowden Russie Asile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants