1 min de lecture Barack Obama

Snowden : le FBI et le FSB chargés de trouver une solution

Barack Obama et Vladimir Poutine ont demandé aux responsables du FBI et du FSB de "trouver des solutions" pour résoudre le cas d'Edward Snowden.

Edward Snowden est réfugié dans un aéroport de Moscou.
Edward Snowden est réfugié dans un aéroport de Moscou. Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama ont chargé les chefs du FSB et du FBI de régler le cas d'Edward Snowden, l'ex-consultant du renseignement américain à l'origine des révélations sur les pratiques des services de renseignement américains.

En se fondant sur des documents fournis par Edward Snowden, le quotidien allemand Der Spiegel a révélée que la NSA espionnait les communications électroniques mondiales dans le cadre du programme Prism. Les américains auraient pris pour cible les bureaux de l'Union européenne à Bruxelles et la mission diplomatique de l'UE à Washington.

Aujourd'hui, il n'est pas possible de dire qu'il y a une solution

Nikolaï Patrouchev, chef du Conseil de sécurité russe.
Partager la citation

"Ils n'ont pas bien sûr une solution qui satisfasse chacune des parties, c'est pourquoi ils ont chargé le directeur du FSB (Alexandre) Bortnikov et le directeur du FBI (Robert) Mueller d'être en contact permanent et de trouver des solutions", a déclaré le chef du Conseil de sécurité russe, Nikolaï Patrouchev, à l'antenne de la chaîne de télévision Rossia 24.

"Leur tâche n'est pas simple, car ils doivent trouver une solution dans le cadre des normes du droit international", a ajouté Nikolaï Patrouchev, lui-même ancien directeur du FSB. "Aujourd'hui, il n'est pas possible de dire qu'il y a une solution", a encore déclaré M. Patrouchev.

Pas d'accord d'extradition

À lire aussi
Michelle Obama lors d'une soirée de présentation de son livre au Danemark, le 9 avril 2019 politique
Confinement, racisme, Trump… Michelle Obama dit souffrir d'une "légère dépression"

Edward Snowden, un ancien informaticien de 30 ans du renseignement américain, est bloqué dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo depuis le 23 juin, son passeport ayant été annulé par Washington qui réclame son extradition et l'a inculpé d'espionnage.

La Russie, qui n'a pas d'accord d'extradition avec les États-Unis, a affirmé ne rien avoir à lui reprocher, arguant en outre qu'il n'avait pas réellement franchi sa frontière, à savoir le contrôle des passeports. L'Equateur, auquel il a demandé l'asile politique, a de son côté souligné ne pouvoir examiner sa demande que s'il rejoignait son territoire, et affirmé que la solution se trouvait "entre les mains des autorités russes".

Lire la suite
Barack Obama Affaire Snowden FBI
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants