1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Seul Poutine comprend bien son adversaire turc", analyse Éric Zemmour
1 min de lecture

"Seul Poutine comprend bien son adversaire turc", analyse Éric Zemmour

REPLAY / BILLET - Ankara vient de signer un accord avec l'Europe pour maintenir les migrants syriens sur le sol de la Turquie. Le journaliste n'a pas l'air convaincu.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
"Seul Poutine comprend bien son adversaire turc", analyse Éric Zemmour
03:13
"Seul Poutine comprend bien son adversaire turc", analyse Éric Zemmour
03:15
Éric Zemmour & Loïc Farge

"Avec des amis comme ça, on n'a pas besoin d'ennemis", lâche Éric Zemmour. À ses yeux, "la Turquie d'Erdogan, c'est le modèle d'islamisme modéré tant vanté par nos élites qui emprisonne les journalistes et ferme les télévisions d'opposition". Elle évoque aussi "irrésistiblement ces soldats saxons qui, en pleine bataille, retournèrent leurs armes contre la Grande Armée de Napoléon". Trois milliards d'euros : "C'est le prix à payer pour conserver des millions de Syriens (...) sur le sol turc, et les empêcher de se répandre en Grèce, d'où ils fonceront vers l'eldorado allemand où Angela Merkel commence à prendre conscience de sa candeur stupide", ajoute le journaliste.

"La corde au cou, comme les bourgeois de Calais, nos éminences bruxelloises supplient Erdogan d'avoir l'obligeance de surveiller sa frontière, ce que les garde-côtes et la marine turque devraient faire uniquement pour respecter leurs obligations internationales", analyse Éric Zemmour. Il explique que l'unique pays qui ne se couche pas est la Russie. "Peut-être parce que le Poutine comprend bien son adversaire turc. Ils ont des traumatismes historiques similaires", dit-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/