1 min de lecture Russie

Russie : une stratégie "de long terme" est nécessaire

L'Union européenne doit élaborer une stratégie "de long terme", sur "plusieurs années", à l'égard de la Russie.

Donald Tusk, le 30 août 2014, à Bruxelles. (archives)
Donald Tusk, le 30 août 2014, à Bruxelles. (archives) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Union européenne doit élaborer une stratégie "de long terme", sur "plusieurs années", à l'égard de la Russie, a affirmé jeudi le nouveau président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk. "Nous avons besoin d'une stratégie de long terme", a déclaré Tusk à l'issue du sommet européen. "Cela nécessitera des plans pour des années, pas seulement des semaines ou des mois", a-t-il dit.

Il a insisté sur le fait que l'UE devait avoir une "position unie et commune" dans la crise ukrainienne et face à Moscou, en réaffirmant que la Russie était actuellement "notre problème stratégique".

Etre conforme aux ambitions

Estimant que l'Ukraine était "victime d'une sorte d'invasion", Tusk a affirmé que les Européens devaient "aller au delà d'une réponse réactive et défensive". "Notre approche doit être conforme à nos ambitions et à notre potentiel. (...) Nous devons retrouver notre confiance en nous en tant qu'Européens et prendre conscience de notre propre force", a-t-il insisté.

"Quand nous parlons de la Russie et de l'Ukraine, nous parlons de nous-mêmes, de ce que l'UE signifie, de ce qu'est la vraie dimension de notre solidarité". "Sommes-nous prêts à sacrifier quelque chose pour être unis ?", a-t-il demandé.

Ouvrir le canal du dialogue

À lire aussi
Le président russe Vladimir Poutine, le 27 juin 2020. politique
Russie : Poutine pourra rester président jusqu'en 2036

"Nous continuons à condamner de la façon la plus vigoureuse possible" l'attitude russe, a assuré de son côté le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Mais "je suis persuadé que nous devons laisser ouvert le canal du dialogue et du débat avec la Russie", a-t-il ajouté. 

"Connaissant Poutine depuis de longues années, je compte nager dans ce canal, j'y trouverai ma place", a-t-il assuré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants