1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : une femme enceinte et ses six enfants tués, le père arrêté
2 min de lecture

Russie : une femme enceinte et ses six enfants tués, le père arrêté

L'homme est également soupçonné d'avoir massacré sa mère. La famille était suivie par les services sociaux.

La ville de Nijni-Novgorod en Russie (illustration).
La ville de Nijni-Novgorod en Russie (illustration).
Crédit : VASILY MAXIMOV / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

C'est un fait divers épouvantable qui émeut la Russie depuis deux jours. La police a arrêté un quinquagénaire soupçonné d'avoir tué sa femme, enceinte, et ses six enfants. Ils ont été retrouvés démembrés dans leur appartement de Nijni-Novgorod, à 450 km à l'est de Moscou. Ce drame vaut aux services sociaux des accusations de négligence.

Oleg Belov a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi à Kovrov, à 250 km à l'est de Moscou, après avoir opposé une violente résistance aux forces de l'ordre, a annoncé l'antenne locale du Comité d'enquête, chargé des principales investigations en Russie, ce mercredi 5 août. Le père de famille "est actuellement hospitalisé et les investigations seront menées dès qu'il sera en meilleure santé", précise le porte-parole du Comité d'enquête, Vladimir Markine. Oleg Belov était recherché depuis mardi, après la découverte par la police des restes démembrés de son épouse et de leurs six enfants, tous âgés de moins de 6 ans

La presse russe et plusieurs médias étrangers ont publié une photo de la famille, comme ici le Daily Mail britannique.

Il est également soupçonné d'avoir assassiné sa mère, dont le corps, marqué de plusieurs coups de couteaux, a été retrouvé à Gorokhovets, à 300 km à l'est de Moscou. "Nous avons l'intention de découvrir toutes les raisons ayant mené à cette tragédie", affirme Vladimir Markine. 

La famille était suivie par les services sociaux

À lire aussi

Le service de protection de l'enfance de Nijni-Novgorod avait déjà été alerté, dans le passé, des risques pesant sur la vie et la santé des enfants. Des poursuites pour "négligence" ont été lancées contre le responsable de ce service. Selon les enquêteurs, la justice avait été saisie d'une demande de privation de l'autorité parentale du suspect et l'administration aurait dû prendre des mesures d'isolement des enfants. 

Le responsable des droits des enfants auprès du Kremlin Pavel Astakhov précise sur son compte Twitter que la famille était bien suivie par les services sociaux. Une demande de privation de l'autorité parentale, déposée en 2011, avait été refusée à la demande de la mère. 

Des perquisitions ont également été menées à Gorokhovets dans les bureaux de l'Église adventiste du Septième jour, un mouvement évangélique dont Oleg Belov avait fondé la communauté locale. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/