1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : pourquoi la visite de Vladimir Poutine a-t-elle été annulée ?
2 min de lecture

Russie : pourquoi la visite de Vladimir Poutine a-t-elle été annulée ?

ÉCLAIRAGE - Les relations entre Paris et Moscou se sont nettement rafraîchies en raison de leur désaccord sur l'issue à donner au conflit syrien.

François Hollande et Vladimir Poutine, le 26 novembre 2015 à Moscou
François Hollande et Vladimir Poutine, le 26 novembre 2015 à Moscou
Crédit : ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL / AFP
Pourquoi la visite de Vladimir Poutine à Paris a-t-elle été annulée
00:01:59
Isabelle Dath & Ludovic Galtier

Un air sibérien souffle aujourd'hui entre Paris et Moscou. En cause : l'annulation par le Kremlin de la visite de Vladimir Poutine à Paris le 19 octobre. Volontairement, l'Élysée est toujours resté flou sur le programme pour pouvoir l'adapter aux circonstances. Dans le meilleur des cas, Vladimir Poutine était reçu au palais avec le tapis rouge et le président l'accompagnait aux deux événements qui motivaient son déplacement : l'inauguration du centre spirituel et culturel orthodoxe russe et l'exposition Chtchoukine à la Fondation Louis-Vuitton.

Au vu du contexte en SyrieFrançois Hollande a commencé à hésiter. Ses états d'âme étalés en public ont eu l'art d'exaspérer Moscou. Est-ce utile, s'était interrogé François Hollande à la télévision au moment où la France fustige les crimes de guerre commis à Alep, écrasée par les bombes du régime syrien et de l'aviation russe.

Le veto du Kremlin, ultime désaccord

Enfin, le veto du Kremlin à l'Onu (le cinquième dans le conflit syrien) demandant l'arrêt des bombardements a cristallisé les tensions le 8 octobre. Résultat : Moscou claque la porte. L'Élysée proposait une visite de travail sur la Syrie, à l'exclusion de tout autre événement. En clair, on parlait à Poutine mais on ne l'honorait pas. Le niet ne s'est pas fait attendre avec un communiqué plutôt ironique. "Poutine rencontrera Hollande quand le président français se sentira à l'aise pour le voir".

Conséquence directe de cette crise : Alep replonge depuis ce 11 octobre dans l'enfer des raids aériens russes. L'armée syrienne a déclenché le 22 septembre une offensive d'envergure sur la deuxième ville de Syrie dans l'espoir de reconquérir les quartiers contrôlés par la rébellion depuis 2012 et assiégés depuis plusieurs mois.

La crise ukrainienne, un avant-goût des difficultés

À écouter aussi

Ce n'est pas la première fois que la politique étrangère du Kremlin met la France dans l'embarras. L'éclatement de la crise ukrainienne l'avait obligée, après des mois de tergiversations, à annuler la livraison de deux navires de guerre Mistral. Ce qui n'a pas empêché les deux présidents de continuer à se voir, et surtout à se téléphoner : pas moins de 25 fois l'an dernier. Le dialogue n'a jamais été rompu.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/