1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brésil : le virus Zika inquiète à quelques mois des Jeux olympiques
1 min de lecture

Brésil : le virus Zika inquiète à quelques mois des Jeux olympiques

REPLAY - Le pays craint une baisse de la fréquentation touristique dans les mois prochains.

Les Vénézuéliens font face à une grave pénurie alimentaire.
Les Vénézuéliens font face à une grave pénurie alimentaire.
Crédit : RTL
Brésil : le Zika inquiète à quelques mois des Jeux olympiques
00:15:31
Philippe Robuchon & La rédaction numérique de RTL

Le Zika fait trembler le Brésil et a impacté le carnaval cette année. 1,5 millions de cas ont été répertoriés dans le pays. La maladie transmise par le moustique tigre inquiète surtout les femmes enceintes puisque le virus peut provoquer des malformations de la boîte crânienne chez les nouveaux-nés. 4.000 cas de microcéphalies chez des bébés ont déjà été recensés dans le pays. "Je pense qu'il ne faut pas tomber dans la psychose non plus mais on essaye d'être un peu plus raisonnables", estime Camille, une Française installée au Brésil. 

À quelques mois des Jeux olympiques, la prolifération du Zika pose aussi un problème économique puisque le pays craint un découragement des touristes attendus à Rio l'été prochain. La présidente Dilma Rousseff s'est toutefois montrée rassurante cette semaine en déclarant : "Cette contamination ne met pas en péril les Jeux olympiques. (...) Nous allons gagner cette guerre contre le Zika". 

À écouter également dans RTL Monde

- Pyongyang s'est transformée en six ans. Sébastien Ricci, le correspondant de RTL en Chine, a pu se rendre en Corée-du-Nord ces dernières semaines. Sa dernière visite sur place remontait à 2010 et de nombreuses choses ont changé depuis cette époque. On constate dorénavant qu'il y a de la circulation dans la capitale, qu'il y a aussi de nombreux bâtiments neufs très modernes et il y a également de plus en plus de supermarchés avec l'émergence d'une classe moyenne. Pyongyang est la vitrine touristique du régime mais les campagnes seraient toutefois dans un état déplorable.

- Sans concertation ni préavis, la mairie de Moscou a fait détruire une centaine de petites échoppes qu'elle considérait comme dangereuses en début de semaine dernière. Cette décision est contestée par la population qui regrette la destruction de ces commerces de proximité.

À lire aussi

- Le festival de San Remo s'est terminé hier soir, samedi 13 février, en Italie. Ce rendez-vous souvent jugé ringard décerne des prix aux chansons, chanteurs et à la musique de variété transalpine.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire