2 min de lecture Immigration

Royaume-Uni : qu'est-ce que le scandale de Windrush qui secoue le pays ?

La polémique autour du traitement des immigrés dits de Windrush a conduit ce dimanche 29 avril à la démission de la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd.

Des personnes manifestent pour le maintien sur le sol britannique de la génération dite "de Windbrush", des immigrés du Commonwealth arrivés après-guerre pour recontruire le pays
Des personnes manifestent pour le maintien sur le sol britannique de la génération dite "de Windbrush", des immigrés du Commonwealth arrivés après-guerre pour recontruire le pays Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Sa démission met en lumière une crise politique de grande ampleur au Royaume-Uni. La ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, a quitté ses fonctions dimanche 29 avril. La nouvelle est consécutive à plusieurs scandales entourant le traitement des immigrés par ses services, et notamment au scandale dit de Windrush qui a suscité un tollé dans le pays. Celui-ci concerne le traitement des immigrés d'origine caribéenne arrivés au Royaume-Uni après la seconde guerre mondiale.

Entre 1948 et le début des années 1970, des milliers d'immigrés venus des pays du Commonwealth ont débarqué près de Londres pour reconstruire le pays, exsangue après la Seconde Guerre mondiale. L'Empire-Windrush était le premier navire à accoster depuis les Caraïbes, avec 492 personnes à son bord, explique le journal Le Monde, prêtes à participer à cette reconstruction. Le scandale a symboliquement pris son nom, soixante-dix ans plus tard.

En guise de remerciement pour leur effort d'après-guerre, les immigrés avaient obtenu le droit de rester indéfiniment au Royaume-Uni. Mais ceux qui n'ont jamais réclamé de papiers d'identité en bonne et due forme se sont finalement retrouvés traités comme des immigrés illégaux, courant le risque d'être expulsés s'ils ne fournissaient pas de preuve pour chaque année de présence au Royaume-Uni.

À lire aussi
Un policier à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, le 13 octobre 2018 États-Unis
États-Unis : arrêtée au Nouveau-Mexique, une migrante de 7 ans décède en détention

Des excuses publiques de Theresa May

Face au tollé soulevé par les menaces d'expulsion, Theresa May a été contrainte de s'excuser auprès des dirigeants de ces pays lors d'un sommet du Commonwealth à Londres qui s'est tenu du 16 au 18 avril dernier. Une semaine avant sa démission, le 23 avril, Amber Rudd avait dit "profondément regretter" cette situation, soulignant "l'importante contribution de la génération Windrush" au Royaume-Uni, et avait annoncé devant le parlement qu'ils pourraient obtenir la nationalité gratuitement.

La ministre était sur la sellette plusieurs jours avant sa démission, après la révélation du quotidien The Guardian sur les objectifs chiffrés instaurés par ses services pour expulser les immigrés clandestins. Après avoir nié être au courant de l'existence de tels objectifs devant une commission parlementaire, Amber Rudd a reconnu, dans sa lettre de démission adressée à Theresa May, avoir "involontairement trompé la commission parlementaire des affaires intérieures sur les objectifs de déplacement des immigrés clandestins pendant leurs questions sur Windrush".

Nouveau départ d'un gouvernement fragilisé

La démission de cette fidèle du parti conservateur britannique, qui avait succédé à Theresa May à l'Intérieur en 2016, laisse la Première ministre en position de fragilité à quelques jours d'élections locales - prévues le 3 mai - à valeur de test pour son gouvernement.

Son départ est le quatrième d'un membre du gouvernement en six mois, après ceux du ministre de la Défense Michael Fallon et du vice-Premier ministre Damian Green pour harcèlement sexuel, ainsi que de la secrétaire d'État au développement, Priti Patel. Le ministre britannique des Communautés, Sajid Javid, a été nommé ce lundi 30 avril ministre de l'Intérieur en replacement d'Amber Rudd.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Royaume-Uni Grande-Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793214634
Royaume-Uni : qu'est-ce que le scandale de Windrush qui secoue le pays ?
Royaume-Uni : qu'est-ce que le scandale de Windrush qui secoue le pays ?
La polémique autour du traitement des immigrés dits de Windrush a conduit ce dimanche 29 avril à la démission de la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd.
https://www.rtl.fr/actu/international/royaume-uni-qu-est-ce-que-le-scandale-de-windrush-qui-secoue-le-pays-7793214634
2018-04-30 12:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CXpY9Nru3ZQgTNEYcZQXjA/330v220-2/online/image/2018/0430/7793214707_des-personnes-manifestent-pour-le-maintien-sur-le-sol-britannique-de-la-generation-dite-de-windbrush-des-immigres-du-commonwealth-arrives-apres-guerre-pour-recontruire-le-pays.jpg