1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : après sa défaite cinglante aux législatives, Ed Miliband quitte la direction du Parti travailliste
1 min de lecture

Royaume-Uni : après sa défaite cinglante aux législatives, Ed Miliband quitte la direction du Parti travailliste

Ed Miliband assume l'"entière responsabilité de la défaite" du Parti travailliste aux législatives au Royaume-Uni.

Ed Miliband a quitté la direction du Parti travailliste britannique le 8 mai 2015, à l'issue des élections législatives largement remportées par les conservateurs de David Cameron.
Ed Miliband a quitté la direction du Parti travailliste britannique le 8 mai 2015, à l'issue des élections législatives largement remportées par les conservateurs de David Cameron.
Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Personne ne s'y attendait et certainement pas lui. Alors que les sondages pronostiquaient depuis des mois un résultat très serré aux législatives britanniques, les conservateurs du Premier ministre David Cameron ont largement remporté le scrutin. Une victoire qui a coûté sa place à Ed Miliband, le président du Parti travailliste d'opposition, qui a démissionné ce vendredi 8 mai.

"Ce n'est pas le discours que je voulais prononcer", a-t-il dit en introduction de son allocution devant la presse et de nombreux partisans, avant d'assumer l'"entière responsabilité de la défaite" et de s'excuser de son échec, en particulier auprès des candidats défaits. "Le Royaume-Uni a besoin d'un parti travailliste fort. Il est temps qu'un nouveau leader prenne le relais", a-t-il dit. Il a ajouté confier l'intérim à la vice-présidente du Labour, Harriet Harman, dans l'attente de l'organisation d'un scrutin pour élire son successeur. "Aujourd'hui est une journée sombre. Mais le combat continue. Le Labour continuera de défendre les travailleurs", a-t-il encore dit avant de remercier ses équipes, ses électeurs et ses fans sur twitter.

J'ai fait de mon mieux pendant cinq ans

Ed Miliband

Les travaillistes ont remporté 230 sièges, soit 48 de moins qu'en 2010, alors que les votes dans 643 des 650 circonscriptions britanniques ont été dépouillés ce vendredi à 13h40. Les conservateurs ont, eux, 326 sièges, ce qui leur assure la majorité absolue dans une assemblée qui compte 650 députés.

Soulignant qu'il avait rejoint le parti à 17 ans, Ed Miliband a dit qu'il n'avait jamais rêvé qu'il pourrait le diriger un jour. "J'ai fait de mon mieux pendant cinq ans", a ajouté celui qui a pris les rênes du Labour en 2010 face à son frère, David Miliband, également candidat à la tête du parti. Note plus personnelle, Ed Miliband s'est dit impatient de retrouver son épouse, Justine, et ses deux petits garçons, qu'il avait dit regretter d'avoir un peu négligé pendant la campagne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

 

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/