1 min de lecture Turquie

Référendum en Turquie : Erdogan "n'ira pas en arrière" selon Ferhat Kentel

INVITÉ RTL - Le sociologue turc analyse la victoire de Recep Tayyip Erdogan au référendum pour le renforcement de ses pouvoirs. Un succès qu'il nuance.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Référendum en Turquie : Recep Tayyip Erdogan "n'ira pas en arrière" Crédit Image : Sipa | Crédit Média : Vincent Parizot,Florence Cohen | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Florence Cohen

Dimanche 16 avril, un référendum en Turquie a renforcé les pouvoirs du Président Recep Tayyip Erdogan. Les citoyens turcs ont voté "oui" à 51,4 %, un résultat toujours provisoire. Interrogé par RTL en direct d'Istanbul, Ferhat Kentel, sociologue et professeur à l'université Séhir, évoque les conséquences de cette courte victoire, contestée par l'opposition. 

Pour Ferhat Kentel, on ne peut pas remettre le résultat du vote en question : "Toute la période de propagande, tout la préparation de formation du haut conseil des élections montre qu'il avait une volonté énorme pour obtenir ce 'oui'. Il n'ira pas en arrière. Cela, il faut l'accepter : 51 % de 'oui', 49 % de 'non'", explique-t-il, fataliste. 

Cependant, il tient à nuancer cette victoire du chef d'État : "Il faut imaginer la couverture de la publicité pro-présidentielle (...) Le 'non', on ne l'entendait même pas (...) malgré tout ça, obtenir 51 %, ce n'est pas une victoire. La victoire c'est de l’autre coté, 49 % c'est énorme à mon avis." Malgré tout, les conséquences sont là : les pouvoirs de Recep Tayyip Erdogan sont renforcés, le Premier ministre disparaît et il pourrait rester au pouvoir jusqu'en 2029. Si Ferhat Kentel ignore si le chef d'État envisage cette possibilité, il suppose qu'il "ira le plus loin possible", car "s'il tombe, il y aura des conséquences assez lourdes pour lui, pour son environnement, pour son parti." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Vote Référendum
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants