2 min de lecture Espagne

Référendum en Catalogne : le président catalan souhaite une "médiation"

Carles Puigdemont, le président indépendantiste de l'autonomie catalane, a lancé ce samedi 30 septembre, veille du référendum qu'il défend, un appel à la "médiation" avec le pouvoir central espagnol.

Les Catalans manifestent à Barcelone pour revendiquer l'indépendance de leur région, le 20 septembre 2017.
Les Catalans manifestent à Barcelone pour revendiquer l'indépendance de leur région, le 20 septembre 2017. Crédit : LLUIS GENE / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Rien ne va plus entre Barcelone et Madrid. Les tensions sont telles, à la veille d'un référendum prévu par la région catalane, que le président indépendantiste catalan, Carles Puigdemont, a lancé samedi un appel à une "médiation" dans le "grave" conflit qui oppose son gouvernement à l'État central espagnol. Ce référendum d'autodétermination a été interdit par le pouvoir central. "Nous devons exprimer une volonté claire de disposer d'une médiation, quel que soit le scénario, que le oui l'emporte ou le non", a déclaré Carles Puigdemont, en insistant à de nombreuses reprises sur l'urgence d'un dialogue avec Madrid.

"Il faut parler. Il faut commencer une négociation sans conditions. C'est un souhait de toute la société catalane, qui veut voter et le faire dans le cadre d'un dialogue et avec un accord", a déclaré Carles Puigdemont, 54 ans, un indépendantiste convaincu, au pouvoir dans la région depuis début 2016. À quelques heures du scrutin qui pose un défi sans précédent au pouvoir central depuis presque 40 ans, le président catalan explique qu'il ne veut pas se "laisser dominer par les émotions, même si nous en avons tous (...) je sens que j'ai une grande responsabilité à assumer. C'est un moment grave".

Nous sommes frères, nous parlons des langues similaires ou identiques, nous partageons la même culture (...) comment imaginer que nous n'allons pas nous asseoir pour parler ?

Carles Puigdemont, président de l'autonomie catalane
Partager la citation

Dans un entretien de 45 minutes accordé à l'AFP à la mi-journée, Carles Puigdemont se dit toujours disposé à renoncer à ce scrutin interdit par la Cour constitutionnelle, si le gouvernement du conservateur Mariano Rajoy accepte d'ouvrir des discussions qui permettent la tenue à terme du référendum légal que les séparatistes demandent depuis 2012. "Si l'État espagnol dit 'mettons-nous d'accord sur un référendum', nous arrêtons ceci. Oui évidemment, c'est la voie que tous les Catalans souhaitent", a déclaré Carles Puidgemont.

À lire aussi
Magaluf (Espagne) attire de nombreux touristes étrangers qui se mettent en danger par leur consommation excessive d'alcool faits divers
Espagne : les ravages du "balconing" aux Baléares

Ce dimanche 1er octobre, "ce qui n'arrivera pas, c'est que nous rentrerons chez nous et renoncerons à nos droits... Le gouvernement a tout prévu pour que tout se déroule de manière normale", a aussi déclaré Carles Puigdemont, en demandant aux Catalans d'éviter toute violence. "Nous devons terminer ce processus comme nous l'avons commencé, pacifiquement", ajoute-t-il en soulignant que les habitants de sa région avaient dans leur "ADN" le pacifisme. Et si le référendum avait lieu, et que le oui l'emportait ? Il y aurait une déclaration unilatérale  d'indépendance ?  "Oui, bien sûr", répond-il.

Le président de la région catalane se dit enclin au "dialogue". "Comment ne pas le faire alors que nous sommes frères, nous parlons des langues similaires ou identiques, nous partageons la même culture et que nous avons des liens de famille, des intérêts économiques, comment imaginer que nous n'allons pas nous asseoir pour parler ?". Sans adresser sa demande de médiation à une institution en particulier, il évoque l'Union européenne, à laquelle il reproche de "regarder ailleurs". "Que l'UE arrête de regarder ailleurs, ce n'est ni efficace ni raisonnable, ni censé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Catalogne Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790172139
Référendum en Catalogne : le président catalan souhaite une "médiation"
Référendum en Catalogne : le président catalan souhaite une "médiation"
Carles Puigdemont, le président indépendantiste de l'autonomie catalane, a lancé ce samedi 30 septembre, veille du référendum qu'il défend, un appel à la "médiation" avec le pouvoir central espagnol.
https://www.rtl.fr/actu/international/referendum-en-catalogne-le-president-catalan-souhaite-une-mediation-7790172139
2017-09-30 22:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6RofSd-_wlQk0py0RZnjyw/330v220-2/online/image/2017/0920/7790172213_les-catalans-manifestent-a-barcelone-pour-revendiquer-l-independance-de-leur-region-le-20-septembre-2017.jpg