1 min de lecture Moyen-orient

Qatar : "Le monde arabe ne cesse de se désagréger", constate Éric Zemmour

BILLET - L'Arabie saoudite a décidé le blocus du Qatar, qu'il accuse de "financer le terrorisme". Pendant ce temps-là, Daesh revendique un double attentat à Téhéran.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
Qatar : "Le monde arabe ne cesse de se désagréger", constate Éric Zemmour Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

"Quand un homme de 120 kilos parle, celui de 60 l'écoute". Selon Éric Zemmour, "cette célèbre réplique, signée Michel Audiard, pourrait résumer les récents déboires du Qatar". Car "quand l'Arabie saoudite rassemble tous les pays du Golfe pour l'isoler, le petit confetti qatari tremble sur ses bases, surtout quand l'ogre saoudien vient de se réconcilier avec son parrain américain", analyse-t-il.

"Depuis des années, le monde arabe ne cesse de se désagréger", constate Éric Zemmour. "Soudan, Irak, Syrie, Libye, Yémen, interventions extérieures, guerres civiles, révolutions : la balkanisation du monde arabe fait de plus en plus ressembler chaque État à une tribu avec un drapeau", poursuit-il. "Arabie Saoudite, Iran, Turquie, sans oublier Daesh : cela fait beaucoup de califes, beaucoup de guerres et beaucoup d'argent distribué par tous pour répandre la vraie religion, et la religion la plus pure, dans le monde entier, jusque chez nous", note-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Moyen-orient Qatar Arabie Saoudite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants