1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Prison louée à la Norvège: l'opposition des détenus
2 min de lecture

Prison louée à la Norvège: l'opposition des détenus

Les Pays-Bas vont louer une prison à la Norvège, ce qui suscite l'opposition des détenus dans les deux pays.

000_Par8111174
000_Par8111174
La rédaction numérique de RTL & AFP

La location par les Pays-Bas à la Norvège de cellules de prison n'est pas du goût de tout le monde. En premier lieu des prisonniers des deux pays, qui s'estiment lésés par l'accord. 

Les détenus de la prison de Norgerhaven, qui risquent de perdre le privilège d'occuper ces cellules qualifiées de "luxueuses" au profit de détenus norvégiens, ont décidé de poursuivre le gouvernement en justice.

L'accord signé ce lundi 2 mars prévoit la location de ces cellules de la prison de Norgerhaven pour une période de 3 ans dans le but de réduire le temps d'attente en Norvège, où près de 1.300 personnes attendent de pouvoir purger leurs peines.

"Cellules de luxe"

S'ils sont transférés vers une prison "normale" pour faire place à leurs homologues norvégiens, les détenus néerlandais devront abandonner les lieux, décrits par les médias néerlandais comme des "cellules de luxe".

À lire aussi

"Ils ne veulent pas être transférés d'un endroit à l'autre", a déclaré Hettie Cremers, l'avocate d'au moins 17 de ces détenus, emprisonnés pour des périodes allant de 10 ans à la perpétuité.

Les proches des détenus norvégiens sont eux aussi en colère : cet accord prévoit le déménagement de 242 prisonniers dans un autre pays, à des centaines de kilomètres d'Oslo.

Potager, poulailler, cuisine

A Norgerhaven, prison aux vieux bâtiments de briques rouges et aux toits d'ardoise, les détenus purgeant de longues peines peuvent cultiver des légumes, élever des poulets, cuisiner et surtout, contempler la campagne alentours. Cette vue peut faire "toute la différence entre conserver ou couper toute connexion avec le monde extérieur, surtout pour ceux qui purgent une peine à perpétuité", a ajouté l'avocate, soulignant s'attendre à un jugement dès vendredi.

Les détenus de Norgerhaven disposent également d'une "pièce de loisirs", peuvent choisir la couleur d'un mur et disposent de la télévision avec 55 chaînes, selon les médias néerlandais.

Les Norvégiens sont contre aussi

En Norvège, familles de prisonniers et syndicats de gardiens de prisons sont également opposés à ce déménagement. "Nous sommes très sceptiques à l'égard de cet accord car nous estimons qu'il viole plusieurs principes élémentaires, en premier lieu le principe de proximité familiale en période de détention", a déclaré Hanne Hamsund, la présidente de l'association représentant les famille de détenus.

"L'accord sape la possibilité et la capacité des proches à maintenir des contacts réguliers avec le détenu", a-t-elle ajouté, bien que les prisonniers ayant des enfants ne doivent pas être concernés. "Tout le monde ne vit pas à Oslo", a souligné Mme Hamsund : "ce qui veut dire que quand on a un membre de la famille détenu aux Pays-Bas, il faut se rendre à Oslo, prendre l'avion pour Amsterdam puis faire trois heures d'autocar et, sans doute, passer la nuit sur place avant de faire le même trajet en sens inverse".

"Tout cela représente un coût considérable et oblige les proches à s'absenter plusieurs jours de leur travail pour une simple visite en prison", a-t-elle également affirmé.

Un précédent à Tilburg

L'accord est conditionné à l'approbation des parlements des deux pays. Le droit norvégien sera appliqué pour les prisonniers, qui seront surveillés par des gardiens néerlandais et un dirigeant norvégien.

Les Pays-Bas prévoient qu'environ 700 de leurs cellules deviendront vacantes au cours des cinq prochaines annéesLe pays accueille, depuis 2010, 550 prisonniers belges dans une prison de la ville de Tilburg, dans le sud.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/