2 min de lecture Élections américaines

Présidentielle américaine : la tension monte entre Hillary Clinton et Bernie Sanders

La candidate démocrate a accusé son concurrent d'annoncer des mesures inapplicables et de mener une campagne de dénigrement à son encontre.

Hillary Clinton, l'ex-première dame doit se méfier de son concurrent Bernie Sanders
Hillary Clinton, l'ex-première dame doit se méfier de son concurrent Bernie Sanders Crédit : AFP
Emeline Le Naour et AFP

La guerre pour emporter les primaires démocrates bat son plein. Hillary Clinton a estimé jeudi 4 février que les mesures envisagées par son concurrent le sénateur Bernie Sanders n'étaient pas réalisables, et l'a accusé de mener une campagne de dénigrement à son encontre. Les deux candidats démocrates se sont affrontés dans un débat télévisé dans le New Hampshire chacun tentant de convaincre les électeurs de voter pour lui lors des primaires qui auront lieu mardi 9 février dans cet État. 

"Le sénateur Sanders et moi partageons de très importants objectifs progressistes", a déclaré Mme Clinton, avant de citer en exemple plusieurs domaines comme la santé, l'éducation, l'emploi ou encore le salaire minimum. "Mais les chiffres ne tombent pas bien dans ce que le sénateur Sanders propose", a-t-elle relevé, soulignant que des experts indépendants ayant examiné leurs programmes respectifs "ont conclu que n'est tout simplement pas réalisable". "Je veux imaginer un pays où les salaires des gens reflètent leur dur travail, et où tout le monde a une assurance maladie", a-t-elle déclaré. Mais, a-t-elle ajouté, "je ne fais pas des promesses que je ne peux pas tenir".

Bernie Sanders est donné en tête dans le New Hampshire

L'ancienne première dame s'est elle-même définie comme "une progressiste qui fait avancer les choses". Interrogé sur la raison pour laquelle il pense pouvoir mettre en oeuvre ses réformes économiques et en matière de santé, le sénateur Sanders a répondu: "Je n'ai franchement pas été candidat à la présidence auparavant", faisant allusion à la précédente tentative d'Hillary Clinton en 2008. 

Le sénateur du Vermont, qui prêche une révolution politique, est donné largement en tête dans les sondages portant sur le New Hampshire. Le dernier en  date lui donnait jeudi 58% des intentions de vote, contre 38% à Mme Clinton. Dans l'Iowa, première primaire du processus électoral, Hillary Clinton l'a emporté lundi 1er février d'une courte tête face à Bernie Sanders (49,8% à 49,6%). 

À lire aussi
Le démocrate Joe Biden et Donald Trump Présidentielle américaine
VIDÉO - Joe Biden charge Donald Trump après la diffusion de la vidéo Macron/Trudeau

Jusqu'à présent contenu le ton entre Hillary Clinton et Bernie Sanders est monté d'un cran jeudi 4 février, Hillary Clinton défendant sa vision, et ce dernier l'accusant de faire partie de l'establishment et réclamant des changements "majeurs" dans le parti démocrate. Ce dernier a notamment estimé que sa rivale ne pouvait affirmer être à la fois modérée et progressiste, la critiquant pour avoir engrangé 15 millions de dollars de dons auprès de Wall Street. "Je pense qu'il est temps d'arrêter cet habile dénigrement que vous et votre campagne menez ces dernières semaines et de discuter des sujets qui nous divisent", a-t-elle rétorqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections américaines Hillary Clinton Débat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants