1 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine : Donald Trump sous-entend que Hillary Clinton se drogue

Suite aux accusations d'agressions sexuelles dont il fait l'objet, le candidat républicain à la Maison-blanche a tenté de riposter, notamment en sous-entendant que sa rivale démocrate était sous l'emprise de produit dopants.

Donald Trump
Donald Trump
Maxime Magnier

Serait-ce un baroud d'honneur ? Attaqué de toutes parts, accusé par plusieurs femmes d'agressions sexuelles et lâché par de nombreux soutiens, Donald Trump passe à l'attaque. Lors d'un meeting à Portsmouth, dans le New Hampshire, samedi 15 octobre, l'excentrique homme d'affaires a dénoncé le complot de "médias corrompus" et l'addiction supposée d'Hillary Clinton aux produits dopants.

"Nous sommes comme des athlètes (...) Les athlètes doivent passer un contrôle antidopage, je pense que nous devrions faire de même avant le débat", a-t-il lancé à son auditoire. Dans sa ligne de mire, Hillary Clinton, que le septuagénaire accuse d'avoir été "gonflée à bloc" lors de leur dernier débat télévisé et d'avoir "à peine [pu] retourner à sa voiture".

Habitué aux provocations les plus folles, le candidat républicain s'est même directement attaqué à la classe politico-médiatique américaine : "L'élection est truquée par des médias corrompus qui mettent en avant des allégations complètement fausses et des mensonges éhontés afin de la faire élire", a-t-il dénoncé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump Hillary Clinton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants