4 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine : ce que contient le programme de Donald Trump

Torture des terroristes, mur anti-immigration entre le Mexique et les États-Unis, renégociations des traités internationaux... retour sur le programme "imprévisible" du 45e président américain.

Donald Trump le 19 octobre 2016
Donald Trump le 19 octobre 2016 Crédit : SIPA
103787476925100813301
Félix Roudaut

Il aura déjoué tous les pronostics. Peu avant 9h, heure française, ce mercredi 9 novembre, Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis, succédant ainsi à Barack Obama, au détriment de sa rivale démocrate Hillary Clinton. La candidate démocrate a reconnu sa défaite dans un appel téléphonique à son rival. "Je viens de recevoir un appel de la secrétaire d'État Clinton. Elle nous a félicités", a déclaré celui qui succédera à Barack Obama le 12 décembre prochain, affirmant que les États-Unis étaient "redevables" envers Hillary Clinton pour ses services.

L'élection du magnat de l'immobilier suscite l'inquiétude dans la communauté internationale. Pour preuve, les marchés ont dévissé au fur et à mesure que les informations ont été distillées par les médias américains. Dépeint comme un milliardaire imprévisible, sans aucune expérience politique, Donald Trump est porteur d'un projet jugé isolationniste. Retour sur un programme qui effraie. Politique économique jugée irréaliste, programme sécuritaire brutal, sa campagne fut ponctuée de polémiques.

Lutte contre l'immigration

Il s'agit d'un des thèmes récurrents de Donald Trump. L'annonce très controversée de l'édification d'un mur colossal de près de 1.600 kilomètres de long de la frontière mexicaine afin d'endiguer le flux migratoire a fait le tour de la Planète. Le Républicain a même promis de faire payer le mur à Mexico. Le Président Enrique Peña Nieto avait aussitôt affirmé sur Twitter avoir indiqué à Donald Trump "que le Mexique ne paierait pas pour le mur". Les relations diplomatiques entre les deux pays promettent d'être houleuses. 

À lire aussi
Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington États-Unis
Rapport Mueller : aucune entente prouvée entre Moscou et l'équipe de Trump

Dans le même temps, il prévoit de tripler les agents de l'immigration. Le 45e président des États-Unis a également annoncé l'expulsion de onze millions d'immigrants sans papiers qui résident sur le sol américain. Enfin, il s'est engagé à revenir sur le droit du sol, qui permet à un individu né aux États-Unis d'obtenir la nationalité américaine.

Politique étrangère "imprévisible"

Dans un discours tenu en avril, le magnat de l'immobilier avait annoncé la couleur en déclarant que sa politique étrangère serait "imprévisible". Une seule certitude, les États-Unis ne régleront pas l'addition de l'OTAN, cette institution considérée comme une machine à cash. Donald Trump promet en effet de quitter l'Alliance atlantique - dont la France fait partie - si les pays membres ne payent pas pour assurer leur propre sécurité. D'autre part, l'OTAN devrait selon lui se focaliser sur les problèmes de lutte contre le terrorisme et les flots migratoires, comme le rappelle Le Monde.

On le savait, le terrorisme constitue un axe fondamental de la politique de Donald Trump. Aussi, il a rappelé à de nombreuses reprises qu'il ferait de la lutte contre l'État islamique l'un de ses priorités. Il compte laisser à la Russie de Vladimir Poutine l'initiative en Syrie, lui laissant ainsi une faculté d'action sur le sol syrien.

Autre inquiétude : le dossier iranien. Les relations entre les deux pays s'étaient bonifiées sous la présidence de Barack Obama grâce à la conclusion d'un accord nucléaire. Donald Trump pourrait faire table rase. Le républicain souhaite en effet le renégocier, estimant que son pays n'a pas obtenu suffisamment de concessions.

Politique sécuritaire sans merci

Torture ou liquidation des familles de terroristes, tout est bon pour le 45e président des États-Unis pour lutter contre le jihadisme. À la suite de la fusillade de San Bernardino, en Californie, qui avait fait 14 morts et 21 blessés en décembre 2015, Donald Trump avait également créé l'indignation en souhaitant interdire l'accès aux États-Unis à tous les musulmans. Aujourd'hui, il souhaite limiter cette interdiction du territoire aux ressortissants des "États et nations terroristes".

Ce qu'il veut éviter au plus haut point ? La situation dans laquelle se trouve la France, "touchée par le terrorisme". "C'est de leur faute, parce qu'ils autorisent des gens depuis des années à entrer sur leur territoire", assure-t-il. L'Hexagone sera-t-il visée par des contrôles plus stricts pour se rendre aux États-Unis ?

Politique économique

Les conséquences des décisions économiques du candidat élu le 8 novembre seront "monumentales" avait prévenu Standard and Poors. L'homme d'affaires veut réduire fortement l'imposition des Américains les plus riches, de 39 à 33%. Selon S&P, taxer les plus riches "aura des effets moindres car ils épargnent plus qu'ils ne consomment, alors que les ménages modestes dépensent plus qu'ils ne reçoivent". Pour la partie de la population la plus pauvre, Donald Trump s'est dit disposé à relever le salaire minimum à 10 dollars contre 7,25 aujourd'hui. 

Le nouveau président élu a aussi développé un projet protectionniste. Il s'agit de la volonté de protéger les États-Unis du commerce mondial, et en particulier des importations chinoises et mexicaines, qui ont effectivement détruit des emplois sur le sol américain.

Le républicain ne goûte que très peu les accords internationaux. Il a fait part de sa volonté de renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) qui serait responsable des délocalisations d'emploi vers le Mexique. Le partenariat transpacifique (TPP), en cours de ratification, est également menacé par le courroux de Donald Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785668518
Présidentielle américaine : ce que contient le programme de Donald Trump
Présidentielle américaine : ce que contient le programme de Donald Trump
Torture des terroristes, mur anti-immigration entre le Mexique et les États-Unis, renégociations des traités internationaux... retour sur le programme "imprévisible" du 45e président américain.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-ce-que-l-on-sait-du-programme-de-donald-trump-7785668518
2016-11-09 10:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uhd-DCVGRy1Dq8KK6nEdrQ/330v220-2/online/image/2016/1020/7785365816_donald-trump-le-19-octobre-2016.jpg