1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 : Trump en difficulté à un mois du scrutin
2 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : Trump en difficulté à un mois du scrutin

Le candidat du parti républicain, au cœur d'une polémique, n'est plus soutenu par le chef de file de son parti à la Chambre des représentants.

Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Crédit : Robyn Beck / AFP
Philippe Corbé & La rédaction numérique de RTL

Ambiance de guerre civile au parti républicain, car à quatre semaines du vote jour pour jour, les dirigeants du parti ne font même plus semblant de croire aux chances de Donald Trump, et se préparent à la victoire de Hillary Clinton. Il y a quelques heures dans une réunion interne, le plus capé des Républicains, le populaire Paul Ryan, troisième personnage des États-Unis car chef de la majorité à la Chambre des représentants, au Congrès, a prévenu ses collègues qu’il ne fera plus campagne pour Donald Trump, et qu’il ne prendra plus la peine de le défendre.

Car l’urgence pour son parti, c’est de se concentrer sur les autres scrutins du 8 novembre, le renouvellement partiel du Congrès, les républicains risquent d’être jeté avec l’eau du bain Trump et de perdre la majorité dans les deux chambres.

Il ne faut pas, dit-il, donner un "chèque en blanc" à Hillary Clinton lorsqu'elle entrera à la Maison Blanche. Pour autant il ne retire pas officiellement son endorsement, son soutien. Mais d’autres candidats en campagne savent que c’est perdu d’avance chez eux si les électeurs de Donald Trump leur reprochent d’être des lâches. Le milliardaire l’a bien compris, il a incendié ces "lâcheurs" dans un tweet, et va essayer de retourner son électorat contre son parti : c’est la stratégie de la terre brûlée. 

Un sondage place Hillary Clinton en tête face à Donald Trump

Premier sondage sérieux depuis la publication de la vidéo ordurière de Donald Trump, publié par NBC et le Wall Street Journal : dans un duel avec Hillary Clinton, il a désormais 14 points de retard, 11 points dans une configuration avec les candidats écolo et libertarien. 

Donald Trump soutenus par certains pour ses propos sexistes

À lire aussi

Les électeurs de Donald Trump vont-ils lui reprocher ses propos vulgaires sur les femmes ? Photo prise ce lundi soir lors d’un meeting du milliardaire : un homme, venu avec son épouse et un enfant, porte un t-shirt : "cette femme est une salope, votez Trump."

La femme visée par Trump dans la vidéo réplique

La femme que Donald Trump évoque dans sa vidéo, qu’il raconte avoir voulu "baiser", qui présente désormais l’émission people Entertainment Tonight, a ouvert ce soir sur la vidéo, en expliquant que les hommes ne devraient pas parler comme cela, même dans des vestiaires, ce qui était "l’excuse" de Donald Trump.

Melania Trump au secours de son mari ?

Après le pussygate (c’est par le mot de pussy qui désigne le sexe féminin, que Donald Trump proposait d’empoigner les femmes), son épouse Melania est apparue lors du débat dans un chemisier Gucci qui s’appelle… Pussy Bow. Hasard ou message subliminal ? 

Le candidat républicain fait monter un enfant sur la scène lors d'un meeting

Lors de son meeting, Donald Trump a fait monter sur scène, dans ses bras, un petit garçon, un "mini Trump" assez drôle. "Bien trop mignon", a d'ailleurs commenté le milliardaire. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/