1 min de lecture Amérique du Nord

Présidentielle américaine 2016 : Marco Rubio semble arriver au terme de son voyage présidentiel

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE (2/5) - Selon les sondages, le candidat républicain sera distancé par Donald Trump, ce mardi, en Floride.

Marco Rubio, le 10 avril 2015
Marco Rubio, le 10 avril 2015 Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

Il est, ou était, l’espoir de l’appareil du parti républicain pour barrer la route de Donald Trump. Si les sondages sont exacts, Marco Rubio va non seulement perdre ce mardi son État de Floride, mais devrait être largement distancé par le milliardaire. Ce qui l’obligerait à suspendre sa campagne et renoncer à son rêve de Bureau ovale, alors qu’il se voyait déjà comme le Barack Obama conservateur, le premier président latino, fils d’un barman cubain.

Ce mardi soir, il tenait son dernier meeting à quelques pâtés de maisons de chez lui, dans le quartier pavillonnaire de West Miami. Sur un terrain de basket, où il a parlé essentiellement en espagnol, debout sur l’arrière d’un pick-up, entouré de ses enfants.

Mais quand ça veut pas, ça veut pas. Faute d’argent dans sa campagne, il n’a pas pu compter sur les micros et les hauts-parleurs branchés à la hâte. Il n’a eu d’autres choix que de parler au mégaphone, devenu le symbole d’une campagne où il aura peiné à se faire entendre. 

>
Dernier meeting en Floride de Marco Rubio, à quelques rues de chez lui, à Miami.
Le Top 5 du jour
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique du Nord États-Unis Présidentielle américaine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants