1 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine 2016 : Les Rolling Stones ne veulent plus être utilisés lors des meetings de Donald Trump

Les Rolling Stones ont à leur tour refusé que le candidat à l'investiture républicaine aux États-Unis utilise leur musique.

Donald Trump lors d'un meeting le 25 avril 2016
Donald Trump lors d'un meeting le 25 avril 2016 Crédit : AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Adele, REM et maintenant les Rolling Stones... Les artistes sont nombreux à dénoncer l'utilisation de leurs chansons par Donald Trump lors de la campagne pour l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle américaine. "Les Rolling Stones n'ont jamais autorisé la campagne de Donald Trump à utiliser leurs chansons, et ont exigé que cela cesse immédiatement", explique un communiqué du groupe.

Donald Trump utilise régulièrement dans ses meetings deux des titres phares du célèbre groupe : You Can't Always Get What You Want et Start Me Up. D'autres musiciens se sont déjà plaints de l'utilisation sans autorisation par le milliardaire de leurs chansons et ont exigé que cela cesse, notamment Neil Young, R.E.M et Adele, tandis que la maison de disque Everlast a exigé le mois dernier que cesse l'utilisation de la chanson Jump Around, de l'ancien groupe de rap House of Pain.

Pas sûr que cela perturbe davantage que cela la campagne de Donald Trump. Le milliardaire américain est en effet le seul candidat républicain en lice après les abandons successifs de Ted Cruz et John Kasich.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump The Rolling Stones
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants