3 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine 2016 : Hillary Clinton entre dans l'Histoire

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE - Hillary Clinton obtient mathématiquement le nombre suffisant de super délégués pour obtenir l'investiture démocrate. Une première pour une femme.

Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Hillary Clinton entre dans l'histoire
Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Hillary Clinton entre dans l'histoire Crédit : KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Paul Véronique

Quelle que soit l’issue du vote en novembre, le lundi 6 juin restera dans "l’Histoire". Avant le dernier Super Tuesday et le vote du plus gros État, la Californie, Hillary Clinton obtient mathématiquement le nombre suffisant de délégués et de super délégués pour être assurée de décrocher la nomination démocrate. Jamais une femme n’avait gagné les primaires de son camp, jamais une femme n’avait été désignée par l’un des deux grands partis pour être la candidate à la Maison Blanche.
 
Seules deux femmes avaient été candidates à la vice-présidence, en 1984 et 2008, mais n’avaient pas été élues. Évidemment ce n’est pas une surprise, Hillary Clinton reste prudente et attend que les derniers grands états votent pour clamer sa victoire, mais avant sa dernière réunion publique en Californie, elle n’a pas caché sa fierté de porter cette première historique... et en coulisses, son "émotion".

Barack Obama se range derrière Clinton

Jusqu’à présent le président sortant s’est bien gardé de prendre officiellement position pour son ancienne rivale puis secrétaire d’État. Il avait reçu Sanders à la Maison Blanche pour bien montrer qu’il restait neutre dans le combat de son camp.

Mais dimanche le président a appelé le candidat de la gauche du parti pour le prévenir qu’il allait rapidement annoncer officiellement son soutien, et faire pour campagne pour Clinton, peut être dès cette semaine, après le dernier Super Tuesday et le vote de la Californie.

Psychodrame dans l’équipe Trump

La polémique ne retombe pas après l’attaque de Trump contre un juge, Gonzalo Curiel, parce qu’il est mexicain.

>
Donald Trump rails against judge's 'Mexican heritage'
À lire aussi
L'ancien gouverneur du Massachusetts Bill Weld veut défier Donald Trump. États-Unis
États-Unis : un candidat aux primaires républicaines dénonce le "racisme" de Donald Trump

Alors qu’il est Américain, né dans l’Indiana, d’origine mexicaine, mais pas plus mexicain sur le papier que Trump n’est allemand ou écossais. Même les rares soutiens de Trump parmi les ténors du parti républicain critiquent sévèrement son dérapage raciste, comme Newt Gingrich (dont le nom circule pour la vice-présidence) qui parle d’une attaque "inexcusable", "l’une des pires erreurs de Trump".

Dimanche, un memo envoyé par son équipe de campagne à ses représentants chargés de parler sur les plateaux télé leur suggérait d’éviter de s’appesantir sur cette affaire embarrassante. Apprenant que ce document avait été envoyé sans son assentiment, et contre sa conviction profonde que cette remarque raciste est justifiée, Trump a exigé de savoir qui en était à l'origine et d’annoncer qu’il ne fallait surtout pas en tenir compte. Encore un signe que l’équipe de la campagne est déchirée sur la stratégie et que c’est sanglant en coulisses. 

À l’occasion du Ramadan, Obama dénonce Trump

Dans son message adressé aux musulmans à l’occasion du début du Ramadan, le président Obama "se place résolument du côté des communautés musulmanes américaines pour dénoncer les voix qui cherchent à nous diviser ou limiter nos libertés religieuses et nos droits civiques". "Nous sommes une même famille américaine." Sans même le citer, tout le monde a compris qu’il parle de Trump.

Comment décrire la chevelure de Donald Trump ? Les 100 meilleurs expressions

Le sérieux Washington Post, le journal qui a révélé notamment le Watergate, publie une enquête assez drôle : les cent plus grandes descriptions des cheveux de Donald Trump. Une journaliste a dépouillé trois décennies de portraits et d’articles de presse pour établir cette liste très sérieuse. Prenez un dictionnaire, et rigolez. Mes préférées : la n°4, "un nid abandonné", la n°43, "la chevelure de 33 poupées Barbie", la n°48 "une omelette" et la n°76, "ce truc". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Hillary Clinton Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783541344
Présidentielle américaine 2016 : Hillary Clinton entre dans l'Histoire
Présidentielle américaine 2016 : Hillary Clinton entre dans l'Histoire
AU CŒUR DE LA CAMPAGNE - Hillary Clinton obtient mathématiquement le nombre suffisant de super délégués pour obtenir l'investiture démocrate. Une première pour une femme.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-2016-le-top-5-hillary-clinton-entre-dans-l-histoire-7783541344
2016-06-07 18:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/w7h_nSo-y7H4aaHygDpffw/330v220-2/online/image/2016/0607/7783541375_063-538520668.jpg