2 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine 2016 : comment la défaite de Donald Trump peut redistribuer les cartes du parti républicain

ÉCLAIRAGE - Donald Trump a été devancé par Ted Cruz lors de la dernière primaire dans le Wisconsin. Une défaite symbole des difficultés actuelles du candidat républicain.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Présidentielle américaine 2016 : comment la défaite de Donald Trump peut redistribuer les cartes des républicains Crédit Image : SIPANY/SIPA | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Claire Gaveau

Le règne de Donald Trump est-il en train de prendre fin ? Pour la première fois de la campagne présidentielle américaine, le milliardaire est en difficulté. Il semble payer cher ses nombreuses déclarations. Ces dernières semaines ont été riches en polémiques, alors que le directeur de campagne de l'homme d'affaires américain a été inculpé pour coups et blessures en mars dernier. Des polémiques multiples qui ont conduit à la création d'un mouvement anti-Trump qui est en train de se cristalliser autour de Ted Cruz ces derniers jours.

Élu au Sénat en 2012 après avoir reçu entre autres le soutien de l’ancienne gouverneur d’Alaska Sarah Palin, Ted Cruz se situe du côté de l’aile très conservatrice du parti républicain. Pourtant, le sénateur du Texas tire profit de cette situation et veut y voir un véritable tournant dans cette primaire républicaine avant l'élection présidentielle de 2016

Un candidat inattendu peut-il se faire élire ?

Donald Trump boude de son côté après un nouveau revers, dans le Wisconsin, qui marque un véritable coup d'arrêt dans sa campagne. Il reste silencieux mais publie cependant un communiqué d'insultes dans lequel il décrit son adversaire comme un "pantin" et même le "cheval de Troie" du parti. Une position presque assumée par les ténors républicains qui utilisent Ted Cruz pour empêcher Donald Trump d'obtenir le nombre de délégués nécessaire à sa candidature.

Ce dernier stagne actuellement à 740 alors qu'il doit atteindre les 1.237 pour continuer à rêver de la Maison Blanche. Ted Cruz le suit avec 514 délégués alors que Marco Rubio complète le podium avec 163 délégués obtenus.

À lire aussi
Donald Trump, président des États-Unis élections américaines
Le discours de Trump en plein débat démocrate n'a pas été retransmis

Si aucun des deux candidats ne recueille le nombre suffisant, ils se retrouveraient tous à la Convention. Tour de scrutin après tour de scrutin, le parti espère ainsi pouvoir écarter Donald Trump. Un républicain, qui aujourd'hui n'est pas candidat, pourrait ainsi sortir du chapeau et créer une surprise monumentale alors que Donald Trump s'était installé comme le grandissime favori. Le vent a définitivement tourné outre-Atlantique. Le scénario de la mise à mort de Donald Trump paraît de moins en moins improbable

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782707852
Présidentielle américaine 2016 : comment la défaite de Donald Trump peut redistribuer les cartes du parti républicain
Présidentielle américaine 2016 : comment la défaite de Donald Trump peut redistribuer les cartes du parti républicain
ÉCLAIRAGE - Donald Trump a été devancé par Ted Cruz lors de la dernière primaire dans le Wisconsin. Une défaite symbole des difficultés actuelles du candidat républicain.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-2016-comment-la-defaite-de-donald-trump-peut-redistribuer-les-cartes-du-parti-republicain-7782707852
2016-04-06 16:45:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gVrK7Tw8LmqD_HvMGqnVdg/330v220-2/online/image/2016/0331/7782616878_donald-trump-lors-du-caucus-du-kansas-le-5-mars-2016.jpg