3 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : Alicia Machado, symbole du sexisme de Donald Trump ?

L'ancienne Miss Univers, soutien d'Hillary Clinton dans cette campagne, a été victime par le passé de moqueries lancées par Donald Trump.

Alicia Machado, Miss Univers 1996, en campagne pour Hillary Clinton, à Miami (Floride) le 28 septembre 2016
Alicia Machado, Miss Univers 1996, en campagne pour Hillary Clinton, à Miami (Floride) le 28 septembre 2016 Crédit : SIPANY/SIPA
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et La rédaction numérique de RTL

Au lendemain du premier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump, ce sont des kilos qui sont à la une de l'actualité. Pas ceux du candidat républicain, dont on sait qu'il atteint la limite de l'obésité, mais ceux d'une ancienne reine de la beauté : Alicia Machado. Miss Univers 1996 en représentant le Venezuela, elle est désormais Américaine. Hillary Clinton l'a citée comme exemple du sexisme et du racisme de Donald Trump, en rappelant que le milliardaire (qui organisait alors le concours Miss Univers) l'appelait alors "Miss Piggy" parce qu'elle avait pris du poids et "Miss Ménage" parce qu'elle était Sud-Américaine.

Dans la nuit après le débat, l'équipe de campagne Clinton a mis en ligne cette vidéo de Machado où elle raconte, en espagnol, comment Trump l'insultait et la trouvait horrible. Dans la matinale de Fox News, quelques heures après le débat, il s'est défendu, en rappelant qu'elle avait beaucoup grossi et que cela posait un problème.

Buzzfeed a retrouvé une interview radio de Trump en 1997 pendant laquelle il la traite de "machine à manger". Ailleurs, il avait dit qu'elle était "dodue". Le magnat de l'immobilier avait même à l'époque organisé une séance humiliante : il l'avait obligée à faire du sport avec lui et avait confié, sans la prévenir, des dizaines de reporters dans une salle de gym.

À lire aussi
Christine Blasey Ford, est la femme qui accuse d'agression sexuelle Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême. États-Unis
États-Unis : l'accusatrice de Brett Kavanaugh accepte de témoigner devant le Sénat

Alicia Machado raconte qu'elle a ensuite souffert de dépression, d'anorexie et de boulimie à cause de Donald Trump. Dans une conférence téléphonique réalisée par la campagne Clinton, elle répète que Trump l'avait alors traitée comme du "trash" - comme des déchets - qu'elle continue à avoir peur de lui. "Nous ne pouvons prendre le risque d'avoir une personne aussi violente, rageur, sexiste et misogyne comme Président", dit-elle.

>
Former Miss Universe Alicia Machado: Donald Trump Called Me 'Miss Piggy'

Il ne faut pas s'y tromper, Hillary Clinton n'a pas sorti cet exemple par hasard. Elle n'a pas non plus choisi par hasard d'en faire après le débat le symbole du rejet de Donald Trump : les femmes et les latinos sont deux catégories de la population qu'elle espère mobiliser pour dépasser l'électorat de son adversaire, composé majoritairement d'hommes blancs.

L'opération de communication politique a été bien préparée, car Cosmopolitan a mis en ligne dans la journée une série de photos d'Alicia Machado avec un drapeau américain.

En bref

- Le débat a été regardé par 84 millions de téléspectateurs. Le record de 1980 a été battu, mais les États-Unis comptaient alors 100 millions d'habitants en moins.

- Howard Dean, ancien candidat à la présidentielle en 2004, devenu ensuite chef du parti démocrate, a publié un tweet dans la foulée du débat pour demander si Trump était cocaïnomane. Beaucoup de téléspectateurs se sont en effet demandés pourquoi il reniflait autant.

- L'image du jour : l'exultation de Hillary Clinton au début d'un meeting en Caroline du Nord, le premier depuis le débat. Elle a ainsi affiché un large sourire en demandant : "Est-ce que quelqu'un a regardé le débat la nuit dernière ?"

- Signe d'agacement dans la campagne Trump. Rudy Giuliani, ancien maire de New York, soutien indéfectible, qui l'a aidé à préparer le débat, a d'abord dit en sortant qu'il conseillait à Trump de ne pas se rendre dans les débats suivants, car il avait été interrompu trop souvent et de façon injuste par le modérateur. Puis selon l'ancien édile de la Grande Pomme, Clinton est "trop stupide pour être présidente".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine 2016 Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785035950
Présidentielle américaine : Alicia Machado, symbole du sexisme de Donald Trump ?
Présidentielle américaine : Alicia Machado, symbole du sexisme de Donald Trump ?
L'ancienne Miss Univers, soutien d'Hillary Clinton dans cette campagne, a été victime par le passé de moqueries lancées par Donald Trump.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-2016-alicia-machado-symbole-du-sexisme-de-donald-trump-7785035950
2016-09-28 18:55:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rptYHhlAQvSCD7NTDofvpg/330v220-2/online/image/2016/0928/7785036036_alicia-machado-miss-univers-1996-en-campagne-pour-hillary-clinton-a-miami-floride-le-28-septembre-2016.jpg