2 min de lecture Médias

Breitbart, le site pro-Trump qui souhaite peser sur la présidentielle 2017

Le site sensationnaliste américain, dont le cofondateur n'est autre que le directeur de campagne de Donald Trump, souhaite s'implanter en France avant l'élection présidentielle de 2017.

Stephen Bannon, directeur de campagne de Donald Trump et cofondateur de Breitbart
Stephen Bannon, directeur de campagne de Donald Trump et cofondateur de Breitbart Crédit : Gerald Herbert/AP/SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Après avoir conquis les sommets des États-Unis, Donald Trump va-t-il jouer un rôle politique dans l'Hexagone ? Le magnat de l'immobilier, qui deviendra officiellement le 45e président américain le 20 janvier prochain, pourrait bien peser sur l'élection présidentielle française qui se profile. MDéjà, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ou encore Nicolas Sarkozy essayent de se servir de sa victoire dans leur discours.

Pour étendre encore un peu plus la portée de son message, Donald Trump peut compter sur Breitbart News, un site d'information conservateur. Déjà présent en Angleterre et en Israël, le site pourrait trouver deux nouveaux points de chute en Europe : en France et en Allemagne. Une information confirmée par son rédacteur en chef à Reuters : "Le but est d'aider à la victoire de la droite nationaliste dans ces deux pays, où le sentiment anti-immigrants est en progression".

Un objectif clair qui va de paire avec la position politique du cofondateur Stephen Bannon, qui était par ailleurs le directeur de campagne de Donald Trump. Une véritable pièce maîtresse dans l'élection du milliardaire américain à la tête de la Maison Blanche. 

Breitbart News, porte-drapeau d'une droite alternative

En juillet dernier, dans les colonnes du site Internet Radio Londres, Stephen Bannon évoquait notamment cet intérêt pour Paris : "Nous pensons que la France est l’endroit où il faut être. Avec ses jeunes entrepreneurs, les femmes de la famille Le Pen… Marion Maréchal Le Pen est la nouvelle étoile montante", explique celui qui a également porté la casquette d'officier naval, de banquier chez Goldman Sachs ou encore de réalisateur et producteur.

À lire aussi
Le président américain Donald Trump sur un parcours de golf. États-Unis
États-Unis : Donald Trump épinglé pour ses dernières sorties au golf

Et autant dire que le site détonnerait dans le paysage médiatique français. Ses liens avec l'Alt-Right, la droite alternative américaine, sont désormais avérés. Ce mouvement, qui se positionne comme anti-système, prône ainsi le nationalisme blanc, décrit l'immigration comme une véritable menace et place les femmes en-dessous de l'homme.

Résultat : des titres évocateurs sur les questions migratoires (Les jeunes musulmans en Occident sont des bombes à retardement), sur la contraception (La contraception rend les femmes moches et folles) ou encore sur les femmes en général (Préférez-vous que votre enfant attrape le féminisme ou le cancer ?)

Un site très influent sur la Toile

Le site, qui a fait du sensationnalisme une véritable marque, a su séduire une véritable frange de la population, devenant ainsi un site référence aux États-Unis. "De 12 millions de page vues par mois en 2012, le site a dépassé les 240 millions ce mois d'octobre", écrit notamment BFM TV.

Une réussite qui trouve un écho tout particulier sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, le site d'information conservateur compte pas moins de 460.000 abonnés. Un chiffre qui grimpe à plus de 2,7 millions sur Facebook. Une tactique payante selon les chiffres donnés par l'institut News Whip, repéré par Le Figaro. En mai et juin dernier, le site était le plus prolifique des médias avec plus de 8,1 millions d'interactions, loin devant le Huffington Post (6,7 millions), The Hill (4,8 millions), CNN (3,4 millions) ou encore The Guardian (2,7 millions).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Présidentielle 2017 Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants