1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Poutine comparé à Hitler par l'ex-ministre des Affaires étrangères tchèque
1 min de lecture

Poutine comparé à Hitler par l'ex-ministre des Affaires étrangères tchèque

Vladimir Poutine répète l'Histoire en agissant comme Adolf Hitler, selon l'ancien ministre des Affaires étrangères tchèque, qui évoquait l'intervention russe en Ukraine.

Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, le 26 février 2014 dans sa résidence de Novo-Ogaryovo (illustration)
Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, le 26 février 2014 dans sa résidence de Novo-Ogaryovo (illustration)
Crédit : AFP / MIKHAIL METZEL
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Ce qui se passe en Ukraine est une répétition de l'Histoire", a estimé ce lundi 3 mars l'ancien chef de la diplomatie tchèque Karel Schwarzenberg, dressant un parallèle entre le président russe Vladimir Poutine et Adolf Hitler après l'aggravation de la crise en Ukraine, dans une interview au quotidien autrichien Österreich.

L'ancien ministre rappelle les invasions de l'Allemagne nazie en Autriche, Tchécoslovaquie et Pologne en 1938 et 1939, avant d'ajouter : "Poutine agit selon le même principe qu'Adolf Hitler".

Poutine agit selon le même principe qu'Adolf Hitler.

Karel Schwartzenberg


Avec l'approbation samedi du Sénat russe à une demande d'intervention militaire présentée par Vladimir Poutine, la crise en Ukraine apparaît désormais comme l'un des plus graves conflits entre les pays occidentaux et Moscou depuis la Guerre froide. "Comme il voulait envahir la Crimée, il avait besoin d'un prétexte et a expliqué que ses compatriotes étaient opprimés", a expliqué Karel Schwarzenberg au quotidien populaire autrichien, ajoutant que les Russes de Crimée ne sont victimes d'aucune discrimination.

Une pancarte montrant Vladimir Poutine en Adolf Hitler, le 2 mars 2014 à Kiev en Ukraine.
Une pancarte montrant Vladimir Poutine en Adolf Hitler, le 2 mars 2014 à Kiev en Ukraine.
Crédit : YURIY DYACHYSHYN / AFP


"Quand Hitler voulait annexer l'Autriche, il a expliqué que les Allemands y étaient opprimés", a insisté Karel Schwarzenberg, homme politique de droite, pro-européen et ministre des Affaires étrangères tchèque de 2007 à 2009 puis de 2010 à 2013.

À lire aussi

Karel Schwarzenberg, 76 ans, a estimé que l'Europe devait négocier avec Vladimir Poutine et "lui exprimer clairement qu'il s'agit d'une violation de la loi qu'elle ne laissera pas passer".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/