1 min de lecture États-Unis

Pourquoi Washington annonce la suspension d'exercices militaires avec Séoul ?

Le ministère américain de la Défense a annoncé suspendre indéfiniment de nouveaux exercices militaires conjoints entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Dana White au Pentagone le 14 avril 2018
Dana White au Pentagone le 14 avril 2018 Crédit : SAUL LOEB / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Une conséquence directe du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un. Le ministère américain de la Défense a annoncé vendredi 22 juin suspendre indéfiniment de nouveaux exercices militaires conjoints entre les États-Unis et la Corée du Sud. L'annonce a pour but de soutenir les négociations diplomatiques en cours avec la Corée du Nord.

"Pour soutenir l'exécution des résultats obtenus au sommet de Singapour (...) le secrétaire Mattis a suspendu indéfiniment des exercices sélectionnés", a indiqué la porte-parole du Pentagone, Dana White, citant trois exercices qui étaient programmés dans les trois mois à venir.  Les armées américaine et sud-coréenne avaient confirmé mardi 19 juin avoir suspendu les exercices militaires de Freedom Guardian. Environ 17.500 soldats américains devaient prendre part à ces manœuvres.   

C'est le président Donald Trump lui-même qui s'était engagé après le sommet historique avec le leader nord-coréen Kim Jong Un le 12 juin dernier à renoncer aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, où sont déployés des dizaines de milliers de soldats américains chargés de la défendre contre les menaces nord-coréennes. 

Le sommet Trump-Kim de Singapour s'était achevé sur un engagement de la Corée du Nord en faveur d'une "dénucléarisation complète" dont les détails ont été remis à des négociations ultérieures. Dix jours après, aucune avancée concrète n'a été enregistrée. Donald Trump a pourtant qualifié vendredi 22 juin de "menace exceptionnelle et extraordinaire" l'arsenal nucléaire nord-coréen afin de justifier le maintien des sanctions contre Pyongyang, dix jours seulement après la fameuse rencontre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Corée du Sud Diplomatie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants