1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pneumonie : quelle est cette maladie qui touche Hillary Clinton ?
2 min de lecture

Pneumonie : quelle est cette maladie qui touche Hillary Clinton ?

ÉCLAIRAGE - La candidate démocrate a été diagnostiquée d'une pneumonie, et a annulé ses déplacements de campagne lundi et mardi 12 et 13 septembre, en Californie.

Après deux jours de secret, Hillary Clinton a révélé qu'elle souffrait d'une pneumonie
Après deux jours de secret, Hillary Clinton a révélé qu'elle souffrait d'une pneumonie
Crédit : SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin

La fin de la campagne présidentielle s'annonce périlleuse pour Hillary Clinton. Victime de rumeurs depuis plusieurs semaines sur son état de santé, après plusieurs quintes de toux lors de rendez-vous publics, l'ex-première dame a fait un malaise lors des cérémonies de commémoration du 11 septembre. Dans la foulée, elle a été déclaré souffrir d'une pneumonie, et a dû annuler ses déplacements en Californie, lundi 12 et mardi 13 septembre, dans le cadre de la campagne présidentielle. Mais qu'est-ce que cette maladie et que risque la candidate démocrate ?

Le plus souvent causée par un virus ou une bactérie, la pneumonie est en fait une infection des poumons, au niveau des alvéoles pulmonaires. Si elle ne touche en général qu'un seul lobe des poumons, elle peut parfois s'étendre aux bronches et devenir une bronchopneumonie. La contamination est assez semblable à celle d'un rhume ou d'une grippe, à savoir après l'inhalation de particules contaminées.

Une maladie qui peut encore être mortelle de nos jours

Les symptômes de la maladie peuvent au début ressembler à une grippe, avec de la fièvre et des frissons. Ensuite, le malade peut ressentir des douleurs dans la poitrine, avec une toux abondante et parfois des difficultés à respirer.

La pneumonie est une maladie qui peut être sans gravité mais peut aussi parfois être mortelle. Environ 10% des cas sont mortels dans le monde. Même si en règle générale, la maladie se soigne assez facilement de nos jours. Dans les années 1930, la pneumonie figurait parmi les principales causes de décès. Ce sont les antibiotiques qui ont permis de la faire reculer. Les personnes les plus fragiles comme les enfants en bas âge, les personnes âgées ou immunodéprimées sont les plus menacés en cas de pneumonie.

Une maladie qui pourrait faire le jeu de Donald Trump ?

À écouter aussi

Hillary Clinton, victime d'un malaise dimanche 11 septembre lors des commémorations des attentats de 2001, a dû avouer sa maladie, diagnostiquée vendredi 9 août, à 57 jours de l'élection présidentielle américaine. Une nouvelle qui va peut-être compliquer sa campagne, face à Donald Trump qui pourrait bénéficier de cette convalescence temporaire pour s'affirmer encore davantage.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire