1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pâques : les ratés de la première chasse aux œufs des Trump
1 min de lecture

Pâques : les ratés de la première chasse aux œufs des Trump

Melania Trump, l'épouse du président américain, n'a pas commandé les œufs en chocolat en février, comme elle aurait dû le faire.

La chasse aux œufs dans les jardins de la Maison Blanche, le 24 avril 2014
La chasse aux œufs dans les jardins de la Maison Blanche, le 24 avril 2014
Crédit : SIPA
Pâques : les ratés de la première chasse aux œufs des Trump
03:01
Pâques : les ratés de la première chasse aux œufs des Trump
03:04
Philippe Corbé & Loïc Farge

C'est une affaire plus sérieuse qu’elle n'en a l'air, car elle révèle assez bien les débuts compliqués de la présidence Trump. Ce lundi 17 avril aura lieu une chasse aux œufs dans les magnifiques jardins de la Maison Blanche. Cela n'est pas anecdotique : c'est une tradition qui a 138 ans. Et même si on remonte plus loin, la première chasse aux œufs organisée par un président, ou plutôt par son épouse, c'était en 1814. Cela fait partie de l'histoire des États-Unis. Par exemple : lorsque madame Eisenhower, dans les années 50, a choisi d’inviter pour la première fois des enfants noirs, c'était un grand symbole. Généralement, on voit le président s'amuser avec de grands lapins en peluche. Le porte-parole actuel de la Maison Blanche a d’ailleurs endossé il y a quelques années le costume du lapin pour cette fête à laquelle les Américains sont très attachés.

Donald Trump perpétue cette tradition. Il n'y aucune raison de l’arrêter. Elle aura bien lieu, mais son organisation a été une pagaille. Au point que l'un des prestataires habituels de la Maison Blanche, qui fournit chaque années des dizaines de milliers d’œufs commémoratifs, a dû alerter publiquement en février en disant : "Dépêchez-vous, décidez-vous, organisez-vous, on a des délais de fabrication, et visiblement vous semblez totalement dépassés par l’événement, vous n’avez toujours pas passé commande".

Traditionnellement, c'est la première dame qui organise la chasse aux œufs. Mais comme Melania Trump est restée vivre ici à New York à la Trump Tower, qu'elle a tardé à engager les collaborateurs qui doivent l'aider à assurer ses missions de première dame, qu'elle semble d'ailleurs réticente à assumer le rôle traditionnel de la First Lady, et bien tout cela a pris du retard. Les prestataires ont eu deux fois moins de temps que les autres années pour respecter les délais. Du coup, il y aura aussi beaucoup moins de monde.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/