1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Panama papers" : la justice panaméenne ouvre une enquête
2 min de lecture

"Panama papers" : la justice panaméenne ouvre une enquête

Le ministère public a annoncé qu'il mettrait tout en oeuvre pour découvrir si des infractions ont été commises.

Une vue d'ensemble de Panama City (image d'illustration).
Une vue d'ensemble de Panama City (image d'illustration).
Crédit : Arnulfo Franco/AP/SIPA
Nicolas Ledain & AFP

La France, l'Espagne, l'Australie et les Pays-Bas ont d'ores et déjà annoncé que des investigations ont été ou vont être lancées dans l'affaire des "Panama papers", afin de faire la lumière sur ce gigantesque scandale d'évasions fiscales via des sociétés offshore révélé par plusieurs médias internationaux dont Le Monde. Dans la nuit de lundi à mardi, la justice panaméenne a aussi indiqué qu'une enquête allait être ouverte dans ce pays d'Amérique centrale.

"Les faits décrits dans des médias nationaux et internationaux sous l'appellation 'Panama papers' vont faire l'objet d'une enquête", a indiqué le ministère public dans un communiqué où il précise vouloir établir si des infractions ont été commises, démasquer les responsables le cas échéant et identifier les éventuels dommages financiers.

Dans cette affaire, 11,5 millions de documents du cabinet d'avocats Mossack Fonseca ont fuité via un lanceur d'alerte. Ils démontrent l'existence de montages financiers via des sociétés offshore représentées par des prête-noms afin d'échapper à la fiscalité. Des personnalités comme Michel Platini ou Lionel Messi, des hommes politiques comme les Premiers ministres islandais et pakistanais, les présidents ukrainien et argentin, les familles dirigeantes de pays du Golfe ou des proches de Vladimir Poutine sont notamment cités. Les noms de 1000 Français figurent aussi dans ces documents.

Le ministère public panaméen a reconnu la "complexité et l'étendue sans précédent des informations" divulguées, mais a déclaré qu'il "mettrait en oeuvre tous les instruments" à sa disposition pour mener à bien l'enquête.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/