1 min de lecture Pakistan

Pakistan : les Talibans ont voulu "faire vivre" leur "souffrance" à l'armée

Les talibans ont expliqué leur attaque meurtrière d'une école en disant vouloir "faire vivre" à l'armée "la souffrance de voir un être aimé tué".

Des hommes évacuent un blessé après l'attaque d'une école par les Talibans à Peshawar, au Pakistan.
Des hommes évacuent un blessé après l'attaque d'une école par les Talibans à Peshawar, au Pakistan. Crédit : A MAJEED / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les talibans pakistanais se sont exprimés après leur attaque d'une école pour enfants de soldats de Peshawar, disant vouloir "faire vivre" à l'armée "la souffrance de voir un être aimé tué" vécue par leurs combattants sous ses bombes.

Le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) a déclaré avoir perpétré cet assaut en représailles à l'opération militaire "Zarb-e-Azb" lancée en juin et toujours en cours contre ses repaires et ceux de ses alliés d'Al-Qaïda au Waziristan du Nord, une zone tribale du nord-ouest adossée à la frontière afghane. L'assaut a fait au moins 130 morts.

Le TTP, un regroupement de factions islamistes armées fondé en 2007 et qui a déclaré la "guerre sainte" au gouvernement et à l'armée, avait promis une réponse musclée à cette opération qui a tué plus de 1.600 combattants rebelles selon les militaires.

Leurs familles devront aussi pleurer leurs morts comme nous l'avons fait

Muhammad Khurasani
Partager la citation

"Les chasseurs de l'armée bombardent nos places publiques, nos femmes et nos enfants et des milliers de nos combattants, des membres de leurs familles et leurs proches ont été arrêtés. Nous avons demandé encore et encore qu'ils cessent tout cela", a déclaré le porte-parole du TTP, Muhammad Khurasani.

Face à l'intransigeance de l'armée, "nous avons donc été forcés" de lancer cette attaque, a-t-il affirmé.

À lire aussi
Un Airbus A320 s'est écrasé à Karachi au Pakistan international
Pakistan: un Airbus A320 s'écrase à Karachi, 97 morts et 2 survivants

"Nous l'avons menée après une enquête qui a indiqué que les enfants de plusieurs hauts responsables de l'armée étudient dans cette école", a-t-il ajouté.

"Nous voulons leur faire vivre la souffrance, à quel point il est terrible de voir un être aimé être tué. Leurs familles devront aussi pleurer leurs morts comme nous l'avons fait", a-t-il dit.

Le TTP, dont le commandement central s'est lézardé au cours des derniers mois, a aussi affirmé avoir kidnappé des personnes lors de cet assaut commando et réitéré son appel à la fin des opérations militaires au Waziristan et dans la zone tribale de Khyber, également pilonnée par l'aviation pakistanaise ces derniers mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pakistan Attentat École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants