1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ouragan Matthew : la côte est des États-Unis en alerte maximale
2 min de lecture

Ouragan Matthew : la côte est des États-Unis en alerte maximale

L'ouragan, qui a déjà fait plus de 300 morts dans le sud d'Haïti, se préparait à frapper la côte est des États-Unis vendredi 7 octobre.

Un homme protège sa maison en caroline du Nord, avant l'arrivée de l'ouragan Matthew
Un homme protège sa maison en caroline du Nord, avant l'arrivée de l'ouragan Matthew
Crédit : SIPA
Ouragan Matthew : la côte est des États-Unis en alerte maximale
00:02:33
Philippe Corbé

La Floride faisait face vendredi 7 octobre à l'ouragan le plus menaçant de son histoire récente avec l'arrivée de Matthew et ses vents soufflant jusqu'à 210 km/h qui risquent de détruire les zones côtières et ont poussé les autorités à prendre les plus grandes précautions. À 23h20 heures (5h20 heure française), on commençait à vraiment sentir les effets de l’ouragan. La pluie tombait déjà très fort. Il y avait à certains moments des rafales qui donnaient une idée de ce qui se profile. Le moment d’impact de l'oeil de l’ouragan était attendu au milieu de la nuit sur place.

À Daytona Beach, au centre de la Floride, on ne peut plus accéder à la plage. La police barre l’accès. C’est à peu près ici que doit frapper le cœur de l’ouragan. On dirait vraiment une ville morte. Elle a été abandonnée par la plupart de ses habitants. Les maisons sans vie, pas de lumière, les fenêtres masquées par de grandes planches de bois. Les magasins ont été fermés, l’hôpital a été évacué. Il n'y a presque plus personne dans les rues.

Peur des cambrioleurs

C’est une zone où il y avait un ordre d’évacuation. Théoriquement, il y avait un ordre ferme. Pas un conseil, comme plus bas sur la cote. Le gouverneur a redit à la radio que c’est "une question de vie ou de mort", qu’il peut y avoir des dégâts. Mais vous imaginez bien que la police à autre chose à faire que d’aller pourchasser ceux qui désobéissent, et ils sont assez peu nombreux.

On a croisé un homme qui a bien quitté son appartement, sur la plage. Mais il ne veut pas laisser sa station-service qui se trouve un peu plus loin. Il a peur que des voleurs profitent du départ massif pour le cambrioler. Donc il est là, à l’intérieur, avec ses pistolets. Il va passer la nuit là, à même le sol, car il pense que c’est dangereux de rester dans sa voiture. Il suffit qu’un arbre ou qu’un toit s’envole et viennent s’écraser sur son véhicule.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.