2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Trump déclare l'état de catastrophe naturelle après l'ouragan Harvey

Un "ouragan majeur" de catégorie 4 et avec des vents à plus de 200 km/h, s’apprête à déferler sur toute la région côtière d'inondations catastrophiques.

L'ouragan Harvey souffle sur les côtes américaines
L'ouragan Harvey souffle sur les côtes américaines Crédit : MARK RALSTON / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Les États-Unis se préparent à résister à l'ouragan Harvey. Ce vendredi 25 août, le président américain Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle, à la demande du gouverneur du Texas. L'État va en effet être frappé dans les prochaines heures par Harvey, un "ouragan majeur" de catégorie 4 - sur une échelle de 5 - avec notamment des vents à plus de 200 km/h. Compte tenu de l'imminence de la menace, le locataire de la Maison blanche a décrété l'état d'urgence sur son compte Twitter, afin d'accélérer l'arrivée d'aides. "À la demande du gouverneur du Texas, j'ai signé la déclaration de catastrophe naturelle, qui libère toute la puissance de l'aide du gouvernement" fédéral, a-t-il écrit dans un tweet.

Depuis plusieurs heures, plusieurs États américains se préparent à essuyer l'ouragan. C'est notamment le cas de la Louisiane et du Texas donc, État qui retient son souffle avant le passage de Harvey, qui a déjà transformé plusieurs agglomérations en villes fantômes. Les autorités ont en effet évacué plusieurs régions, en prévention des inondations catastrophiques qui pourraient être engendrées par l'ouragan.


"Partez. Partez maintenant", a par exemple supplié le maire de la petite ville de Rockport, Patrick Rios. Si 60% de ses administrés sont partis, il a conseillé aux récalcitrants de "marquer au feutre indélébile leur numéro de Sécurité sociale sur leur bras", pour qu'ils puissent être identifiés en cas de décès. Ceux qui ont décidé de rester ont construit des digues artisanales, faites de sacs de sable. 

À lire aussi
Juliàn Castro, Tulsi Gabbard et Elizabeth Warren s'engagent dans la course à la présidentielle américaine de 2020 États-Unis
DIAPORAMA - États-Unis : celles et ceux qui s'opposent à Donald Trump

Le traumatisme Katrina ressurgit

À peine dix ans après le passage de l'ouragan Katrina, les cicatrices semblent encore vives aux États-Unis. En 2009, 1.800 personnes avaient été tuées par la catastrophe naturelle. L'ouragan Harvey, qui est passé ce vendredi 25 août en catégorie 4, sur une échelle de 5, a annoncé le centre national des ouragans américain (NHC), pourrait être le plus dévastateur depuis une décennie. D'autant plus qu'il n'a fait que se renforcer en approchant des côtes du sud du pays, promettant notamment des vents à plus de 215 km/h.

Cette fois, les autorités craignent surtout les précipitations et les inondations que pourrait engendrer Harvey. L'ouragan pourrait entraîner des précipitations pouvant atteindre près de 1,20 mètre dans certains endroits et provoquer une hausse du niveau de la mer de plus de 4 mètres dans certains secteurs, selon les services météorologiques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Ouragan Catastrophe naturelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789835595
États-Unis : Trump déclare l'état de catastrophe naturelle après l'ouragan Harvey
États-Unis : Trump déclare l'état de catastrophe naturelle après l'ouragan Harvey
Un "ouragan majeur" de catégorie 4 et avec des vents à plus de 200 km/h, s’apprête à déferler sur toute la région côtière d'inondations catastrophiques.
https://www.rtl.fr/actu/international/ouragan-harvey-trump-declare-l-etat-de-catastrophe-naturelle-7789835595
2017-08-26 05:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7jV9kFrxqLWO8zfwVa8E7g/330v220-2/online/image/2017/0826/7789835605_l-ouragan-harvey-souffle-sur-les-cotes-americaines.jpg