2 min de lecture Laurent Fabius

Otages libérés : une rançon de 20 millions d'euros est "tout à fait plausible", juge un spécialiste

INVITÉ RTL - Après la libération des ex-otages Français, une source proche des négociateurs évoque une rançon de 20 à 25 millions d'euros. Une hypothèse plausible pour Jean-Christophe Rufin, spécialiste de l'Afrique.

Les quatre ex-otages français au Niger libérés en octobre 2013 (illustration)
Les quatre ex-otages français au Niger libérés en octobre 2013 (illustration) Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Clémence Michallon Journaliste RTL

Une source proche des négociateurs nigériens affirme qu'une rançon de 20 à 25 millions d'euros a été versée en contrepartie de la libération des quatre ex-otages français enlevés au Niger en 2010. Cette somme aurait servi à payer les ravisseurs ainsi que les intermédiaires, qui ont joué un rôle important sur le terrain.

Pour Jean-Christophe Rufin, ancien ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie, c'est "la seule" hypothèse plausible. "Je ne vois pas les gens qui ont pris ces otages tout d'un coup d'une philanthropie soudaine et dire : 'On vous les rend, ça vous permettra de faire passer l'écotaxe plus facilement'. Tout ça est ridicule", lance-t-il au micro de RTL.

Si les ravisseurs se sont donné tant de mal pour les maintenir en vie pendant trois ans, c'est bien parce qu'ils attendaient que quelque chose leur soit donné en contrepartie

Jean-Christophe Rufin
Partager la citation


"Les otages n'ont de protection que tant qu'ils ont une valeur. S'ils se sont donné tant de mal pour les maintenir en vie pendant trois ans, c'est bien parce qu'ils attendaient que quelque chose leur soit donné en contrepartie", poursuit Jean-Christophe Rufin. "Comme il n'y a apparemment pas d'autre contrepartie, pas de libération de prisonnier, ça ne peut être qu'une contrepartie financière."

Une somme jugée plausible

Les montants avancés lui paraissent envisageables. "Ça paraît énorme, comme ça. Mais d'abord, tout le monde se réjouit qu'ils soient rentrés. L'idée d'une vie qui n'a pas de prix prend tout son sens", indique-t-il.

L'idée d'une vie qui n'a pas de prix prend tout son sens

Jean-Christophe Rufin
Partager la citation
À lire aussi
Laurent Fabius lors du lancement de la COP21, le 28 novembre 2015 Syrie
Enquête sur Lafarge en Syrie : Laurent Fabius a été entendu comme témoin

"Il faut rapporter ça aux affaires qui sont en jeu dans la région", explique-t-il encore. "Il y a des négociations en jeu en ce moment sur l'uranium dans le nord du Niger, qui sont des ordres de grandeur infiniment supérieurs. On est à la marge des grands intérêts d'État. 20 millions d'euros, ça peut paraître beaucoup, mais si c'était le cas, ce ne serait en réalité pas énorme. Ça me paraît être un ordre de grandeur tout à fait envisageable."

Jean-Christophe Rufin évoque "des intérêts privés"

Pour certains, l'évocation des intérêts financiers d'Areva dans la région indiquerait que la société aurait payé cette rançon. "Toute l’ambiguïté est là", constate Jean-Christophe Rufin. "Quand Laurent Fabius dit que la France ne paye pas, il faut le prendre au mot. Les ravisseurs ne vont pas aller chercher un chèque à la caisse des dépôts, bien entendu. La France, en tant que gouvernement, ne paie pas, mais quelqu'un paie."

"Je pense que l'argent, s'il y en a eu, et je le crois, ne peut venir que d'intérêts privés", conclut-il.

>
Jean-Christophe Rufin : il est "plausible" qu'une rançon de 20 à 25 millions d'euros ait été versée pour les otages Crédit Image : rtl | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Fabius Niger France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766247684
Otages libérés : une rançon de 20 millions d'euros est "tout à fait plausible", juge un spécialiste
Otages libérés : une rançon de 20 millions d'euros est "tout à fait plausible", juge un spécialiste
INVITÉ RTL - Après la libération des ex-otages Français, une source proche des négociateurs évoque une rançon de 20 à 25 millions d'euros. Une hypothèse plausible pour Jean-Christophe Rufin, spécialiste de l'Afrique.
https://www.rtl.fr/actu/international/otages-liberes-20-millions-d-euros-un-ordre-de-grandeur-tout-a-fait-plausible-pour-un-specialiste-7766247684
2013-10-30 19:22:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0wo4u1tpH7Gxc4xqkgREMQ/330v220-2/online/image/2013/1030/7766249499_le-president-de-la-republique-et-les-quatre-ex-otages-d-arlit-sur-le-tarmac-de-la-base-aerienne-de-villacoublay-yvelines.jpg