1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Otage française au Yémen : "Nous n'étions pas rassurés quand elle est partie", dit une proche
1 min de lecture

Otage française au Yémen : "Nous n'étions pas rassurés quand elle est partie", dit une proche

DOCUMENT RTL - Au lendemain de l'enlèvement d'Isabelle à Sanaa, ses proches espèrent la revoir rapidement.

Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013
Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013
Crédit : MOHAMMED HUWAIS / AFP
Otage française au Yémen : "Nous n'étions pas rassurés quand elle est partie", dit une proche
00:47
Nicolas Burnens

Toujours pas de trace d'Isabelle, au lendemain de sa disparition à Sanaa, capitale du Yémen. Âgée de 30 ans, la Française a été enlevée avec son accompagnatrice alors qu'elles se trouvaient à bord d'un taxi. Le Quai d'Orsay tente toujours de les localiser. Les proches de la jeune femme originaire de Chateaubriand, en Loire-Atlantique, sont inquiets.

"Je tremble, je ne suis pas bien. Là, pour l'instant, j'espère juste la revoir", confie Christine, une amie de la famille. "Nous n'étions pas rassurés quand elle est partie, que ce soit ses grands-parents, son père, moi. C'est normal avec tout ce qu'on entend", poursuit-elle. Quand elle venait, elle nous rassurait tout le temps sur la sécurité. Le principal, c'est qu'elle revienne, c'est tout. Je veux la prendre dans mes bras".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/