2 min de lecture Oeufs

Oeufs contaminés : deux jeunes startupers néerlandais derrière le scandale

Les deux jeunes entrepreneurs ne disposaient pas des autorisations nécessaires pour leur activité et mentaient sur la composition de leur produit.

Des poules dans un élevage (illustration)
Des poules dans un élevage (illustration) Crédit : AFP / Archives, Jean-Pierre Muller
103029000663527498057
Eléanor Douet

Le scandale des œufs contaminés qui touche 17 pays de l'Union européenne et Hong Kong, continue de s'étendre en France. Six nouvelles entreprises de transformation et 40 grossistes ont reçu des produits contenant du fipronil.

Plus de 250.000 œufs impropres auraient été consommés par les Français. Mardi 15 août, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travers, a annoncé la publication prochaine de la liste des produits contenant des œufs contaminés au fipronil.

"Dans les prochains jours, au fur et à mesure que des résultats d'analyse seront connus, nous allons rendre public sur le site du ministère le nom de l'ensemble des produits contaminés", a précisé Stéphane Travert au Parisien. Devraient être publiés "les marques, le numéro de lot, leur conditionnement et la date de mise sur le marché".

À lire aussi
Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, le 23 février 2019, à Broxtowe dans le centre de l'Angleterre Prisons
Royaume-Uni : 28 jours de prison pour avoir écrasé un œuf sur la tête de Corbyn

Deux entrepreneurs de 24 et 31 ans

Les autorités néerlandaises n'ont pas mis longtemps a trouvé les responsables de cette crise. Il s'agit de deux jeunes entrepreneurs qui auraient fait fortune en peu de temps, sans la moindre autorisation. Les deux dirigeants de l’entreprise ont été arrêtés et présentés lundi 14 août à un juge. Ils encourent 15 ans de réclusion. Mathijs Ijzerman, 24 ans, et Martin van de Braak, 31 ans, ont créé leur entreprise, ChickFriend, en 2014. À bord de leur camionnette, ils allaient de ferme en ferme pour débarrasser les élevages de poules du "pou rouge", grâce à un "produit miracle", comme le relate Les Échos.

"Le bouche-à-oreille a fait son œuvre", raconte Le Soir. "Ils assuraient une tranquillité des poulaillers jusqu'à huit mois." Le pou rouge, un parasite qui perturbe le cycle de pondaison des poules, "est l'un des cauchemars des éleveurs, qui cherchent depuis des années la riposte à sa prolifération, été comme hiver", explique le journal belge. Les Échos précise que trois ans après la création de ChickFriend, un aviculteur sur cinq aurait régulièrement fait appel à la société. 

Problème, les deux jeunes startupers n'ont jamais été en possession des autorisations nécessaires à l'exercice de leur activité. "Tout comme la seconde société qu'ils fondent, ChickClean, dépourvue de toute certification sanitaire", note Les Échos.

Sur l'étiquette, que des ingrédients végétaux

Le produit utilisé par ChickFriend dans les poulaillers, le Dega 16, contient du Fipronil. Importé de Roumanie, il est interdit. Pour ne pas s'attirer d'ennuis, les deux jeunes hommes ne révèlent pas la composition exacte du produit qu'ils proposent. Sur l'étiquette, il n'est fait mention que d'ingrédients végétaux. 

"On se disait que c’était super de pouvoir régler ce problème de poux rouges grâce à de l’eucalyptus et du menthol. Malheureusement, il y avait autre chose dedans", se désole Hennie de Haan, du syndicat néerlandais des éleveurs de poules.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oeufs Europe Pays-Bas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789722428
Oeufs contaminés : deux jeunes startupers néerlandais derrière le scandale
Oeufs contaminés : deux jeunes startupers néerlandais derrière le scandale
Les deux jeunes entrepreneurs ne disposaient pas des autorisations nécessaires pour leur activité et mentaient sur la composition de leur produit.
https://www.rtl.fr/actu/international/oeufs-contamines-deux-jeunes-startupers-neerlandais-derriere-le-scandale-sanitaire-7789722428
2017-08-15 15:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LQl8jiTEOI9e7ofS2COQHQ/330v220-2/online/image/2014/0918/7774361139_dans-les-elevages-de-poules-pondeuses-les-cages-sont-desormais-plus-confortables.jpg