1 min de lecture Barack Obama

Obama veut réformer le "Patriot Act" pour plus de transparence

Le président américain a appelé à davantage de transparence après le scandale des écoutes et surveillances révélées par Edward Snowden.

Barack Obama en conférence de presse, le 9 août à la Maison Blanche
Barack Obama en conférence de presse, le 9 août à la Maison Blanche Crédit : AFP / SAUL LOEB
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Barack Obama a annoncé ce vendredi qu'il allait engager une réforme du Patriot Act face à la polémique déclenchée par les révélations d'Edward Snowden.

La rédaction vous recommande

Cette disposition prévoyait la collecte des métadonnées téléphoniques (durée des appels, numéros appelés) par la NSA, la puissante agence de renseignement chargée des interceptions électroniques.

Le président a promis une "nouvelle ère" dans le renseignement avec une série de propositions. L'objectif est de garantir davantage de transparence et de garde-fous. "Je vais travailler avec le Congrès pour mettre en place des réformes appropriées", a déclaré Barack Obama.

Un responsable de la vie privée nommé à la NSA

Un responsable de la vie privée et des libertés publiques va être nommé à l'Agence nationale de la sécurité (NSA). Barack Obama a également ajouté que l'administration allait déclassifier des documents sur le renseignement.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Barack Obama à berlin, le 6 avril 2019 États-Unis
Barack Obama critique ceux qui jugent les autres sur les réseaux sociaux

"Nous avons déjà déclassifié un nombre d'informations à propos de la NSA sans précédent. Mais nous pouvons aller plus loin", a-t-il expliqué, évoquant l'aspect juridique du programme de surveillance.

Prévenir les complots terroristes

Le programme de collecte des métadonnées est "un outil important dans nos efforts pour prévenir les complots terroristes", a affirmé le président. Pour autant, il a tenu à réaffirmer que le gouvernement n'écoutait pas les appels téléphoniques des citoyens américains.

"Je veux encore une fois rappeler que l'Amérique ne s'intéresse pas à l'espionnage des gens ordinaires. Nos services de renseignement se concentrent sur la recherche d'informations nécessaires pour protéger son peuple et, dans de nombreux cas, protéger ses alliés."

Le souvenir d'une guerre froide

La rédaction vous recommande

Autre déclaration de Barack Obama : la rhétorique anti-américaine est en hausse en Russie depuis le retour de Vladimir Poutine au pouvoir. Le ministre russe des Affaires étrangères a répondu que les deux pays n'étaient "pas en Guerre froide".

Interrogé sur le cas d'Edward Snowden réfugié en Russie, le président a estimé qu'il n'était pas "un patriote".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Barack Obama Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants