1 min de lecture Info

Obama évoque la Syrie mais pas Snowden avec Poutine

Le président américain Barack Obama et son homologue russe Vladimir Poutine ont parlé ensemble de la situation en Syrie mais n'ont pas évoqué le cas d'Edward Snowden, l'ex-consultant du renseignement américain, lors du G20.

Barack Obama lors du sommet du G20
Barack Obama lors du sommet du G20 Crédit : AFP / Kirill Kudryavtsev
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama ont discuté de la situation en Syrie, mais n'ont pas ouvert le dossier Snowden, cet ex-consultant du renseignement américain réfugié en Russie, a relaté le président américain ce vendredi 6 septembre.

"Nous avons discuté de la Syrie", mais le cas d'Edward "Snowden n'a pas été évoqué", a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse à l'issue du G20 qui se déroulait à Saint-Pétersbourg, ajoutant : "La discussion était franche et constructive".

Le président américain, qui cherche à obtenir le soutien du Congrès à une intervention militaire en Syrie, a annoncé qu'il s'adresserait mardi à la Nation. "J'ai été élu pour mettre fin aux guerres, pas les commencer", mais le monde ne peut pas "rester les bras ballants" après l'attaque chimique dont Washington accuse le régime syrien, a-t-il déclaré.

Barack Obama a reconnu la difficulté d'obtenir le feu vert du Congrès, alors que les élus doivent débattre à partir de lundi. "Je savais que ce serait difficile", a-t-il admis, reconnaissant les réticences des Américains alors que le pays "est en guerre depuis plus de dix ans maintenant". Il a refusé de dire s'il déciderait de lancer des frappes en cas de refus du Congrès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants