1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Nucléaire iranien : des démocrates s'opposent à Obama avant le vote du Congrès
1 min de lecture

Nucléaire iranien : des démocrates s'opposent à Obama avant le vote du Congrès

Deux démocrates influents se sont opposés à l'accord sur le nucléaire iranien qui doit être voté au Congrès américain au mois de septembre.

Le président américain Barack Obama s'exprime sur l'accord sur le nucléaire iranien à la Maison Blanche le 14 juillet 2015.
Le président américain Barack Obama s'exprime sur l'accord sur le nucléaire iranien à la Maison Blanche le 14 juillet 2015.
Crédit : Andrew Harnik / POOL / AFP
Julien Quelen & AFP

Après la défection de Chuck Schumer, la voix la plus influente de la communauté juive au Congrès, un autre démocrate et ancien président du comité des Affaires étrangères au Sénat , Robert Menendez, s'est opposé publiquement à l'accord sur le nucléaire iraniendossier majeur de la présidence de Barack Obama. Alors que le texte doit être voté au Congrès au mois de septembre prochain, le président américain fait face à deux oppositions de poids dans son propre camp, mais devrait tout de même garder une majorité suffisante pour que son droit de veto ne soit pas remis en cause. 

Si l'Iran se dote de l'arme nucléaire, il n'y aura pas mon nom écrit dessus

Le démocrate Robert Menendez

"J'ai sondé mon âme et ma dévotion à certains principes qui me conduisent à prendre une fois de plus une trajectoire impopulaire, mais si l'Iran se dote de l'arme nucléaire, il n'y aura pas mon nom écrit dessus", a ainsi déclaré M. Menendez. À l'image de ces déclarations, le débat est vif au sein d'une classe politique profondément divisée sur le sujet. Néanmoins, il semble à ce stade peur probable que les opposants réunissent la majorité de deux tiers qui pourrait remettre l'accord en question en faisant sauter le verrou d'un veto présidentiel. 

Barack Obama conserve en effet le large soutien des démocrates qui devrait lui garantir le passage du texte prévoyant de limiter au nucléaire civil le programme iranien en échange de la levée des sanctions internationales imposées à son économie. En campagne contre l'accord, le chef de la majorité républicaine au Sénat américain Mitch McConnell a même reconnu que le président avait  "de grandes chances de succès". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/