2 min de lecture Faits divers

Nouvel An 2018 : un mort aux Pays-Bas lors de tirs de feux d'artifice

Une enquête a été ouverte pour déterminer si la victime, âgée de 39 ans, utilisait des feux d'artifice illégaux.

Une ambulance dans les rues de Paris le 17 avril 2015. (Illustration)
Une ambulance dans les rues de Paris le 17 avril 2015. (Illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Des traditions bien ancrées aux conséquences parfois dramatiques. Un homme de 39 ans est mort aux Pays-Bas durant des tirs de feux d'artifice. C'est la police de la province de Flevoland (centre)  qui l'a annoncé sur son compte Twitter, en début de soirée ce samedi 30 décembre : "Un homme a perdu la vie lors d'un incident avec des feux d'artifice", a-t-elle tweeté, avant de préciser qu'il habitait "la commune de Swifterband". 

Une enquête a été ouverte pour déterminer si l'homme manipulait des feux d'artifice illégaux. Les nombreux "témoins ont été pris en charge" et sont entendus pour déterminer les conditions de l'accident, a indiqué la police. Des médias néerlandais rapportaient que les deux jeunes enfants de la victime, sains et saufs, avaient assisté au drame avant d'être recueillis par les secours. 


L'accident est survenu alors que le débat resurgit annuellement aux Pays-Bas autour de l'insécurité des feux d'artifice, que des millions de Néerlandais ont coutume d'allumer à l'approche du soir du 31 décembre. 2017 ne fait pas exception : ces tirs sont fréquents depuis vendredi dans les bourgs et les villes néerlandaises. Une pratique qui blesse des centaines de personnes chaque année et fait parfois des morts. Il s'agit du deuxième accident mortel en quatre ans, comme l'a relevé la télévision publique néerlandaise NOS. 

À lire aussi
Un fourgon de police lors de la première reconstitution du meurtre de Maëlys, à Pont-de-Beauvoisin le 24 septembre 2018 Disparition de Maëlys
Affaire Maëlys : Lelandais reconnaît avoir donné 4 à 5 coups à la petite fille

Des risques similaires en France

Depuis l'explosion en 2000 d'un entrepôt de feux d'artifice dans un quartier résidentiel d'Enschede (est), qui avait fait 22 morts, la vente de feux d'artifice aux Pays-Bas est limitée aux 29, 30 et 31 décembre mais nombre de Néerlandais passent la frontière belge ou allemande pour s'approvisionner. 

En France aussi, des accidents dus aux feux d'artifice surviennent chaque année. Un arrêté préfectoral daté de 2007 interdit dans les deux départements d'Alsace le transport de pétards depuis l'Allemagne. En 2012 et en 2013, trois personnes sont mortes en Alsace en manipulant des engins pyrotechniques lors de ces célébrations. De fait, ce samedi 30 décembre, 93 kilos de feux d'artifice ont été saisis par la police à la frontière franco-allemande. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Pays-Bas Réveillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791639843
Nouvel An 2018 : un mort aux Pays-Bas lors de tirs de feux d'artifice
Nouvel An 2018 : un mort aux Pays-Bas lors de tirs de feux d'artifice
Une enquête a été ouverte pour déterminer si la victime, âgée de 39 ans, utilisait des feux d'artifice illégaux.
https://www.rtl.fr/actu/international/nouvel-an-2018-un-mort-aux-pays-bas-lors-de-tirs-de-de-feux-d-artifice-7791639843
2017-12-31 04:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fmQItOCzMap7YxFQMlw_Zg/330v220-2/online/image/2017/0825/7789827810_une-ambulance-dans-les-rues-de-paris-le-17-avril-2015-illustration.jpg