1 min de lecture Boko Haram

Nigeria : des doutes légitimes sur la libération des jeunes filles par Boko Haram

REPLAY - Alors qu'une annonce officielle a été faite par la présidence nigériane, les États-Unis, eux, restent beaucoup plus mesurés.

Stéphane Carpentier RTL Week-end Retrovision iTunes RSS
>
Nigeria : des doutes légitimes sur la libération des jeunes filles par Boko Haram Crédit Image : SIA KAMBOU / AFP | Crédit Média : Christophe Decroix | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Paul Guyonnet

"Un accord de cessez-le-feu a été conclu entre le gouvernement fédéral du Nigeria et Jama'atu Ahlis Sunna Lidda'awati wal-Jihad (groupe pour la prédication et le djihad, plus connu sous le nom de Boko Haram, ndlr)", déclarait le chef d'état-major de l'armée nigériane Alex Badeh, le 17 octobre. Dans le même communiqué, la libération des jeunes prisonnières était soi-disant actée

Une annonce apparemment fiable, en provenance des plus hautes instances nigérianes, présidence de la République et armée. Quelques heures plus tard, elle était même confirmée par François Hollande

Une campagne politique qui débute

Pourtant, la libération des 219 jeunes filles retenues par les Islamistes de Boko Haram est encore loin d'être effective et plusieurs éléments viennent assombrir ces certitudes, au point que les États-Unis, par exemple, préfèrent garder le silence. Pour commencer, ce n'est pas le première fois que les officiels nigérians annoncent la libération et à l'heure actuelle, les plus de 200 lycéennes sont toujours prisonnières. 

À lire aussi
Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (illustration). Tchad
Tchad : au moins 11 militaires morts après une attaque attribuée à Boko Haram

Ensuite, l'identité même du négociateur revendiqué de Boko Haram est contestée. Mais le doute principal vient du timing dans lequel a lieu l'annonce. Le président de la République Goodluck Jonathan débute la campagne en vue de sa réélection, et nombre d'observateurs voient dans la déclaration de la libération un moyen de se faire de la publicité

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Boko Haram Nigeria
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774885127
Nigeria : des doutes légitimes sur la libération des jeunes filles par Boko Haram
Nigeria : des doutes légitimes sur la libération des jeunes filles par Boko Haram
REPLAY - Alors qu'une annonce officielle a été faite par la présidence nigériane, les États-Unis, eux, restent beaucoup plus mesurés.
https://www.rtl.fr/actu/international/nigeria-des-doutes-legitimes-sur-la-liberation-des-jeunes-filles-par-boko-haram-7774885127
2014-10-18 15:27:49
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1dH0L7LpwmvpSVGpAyfkWQ/330v220-2/online/image/2014/0614/7772638229_bringbackourgirls-le-mouvement-pour-venir-en-aide-aux-200-lyceennes-enlevees-par-boko-haram.jpg