1 min de lecture Nigeria

Nigeria : des centaines de victimes de Boko Haram retrouvées sous terre à Damasak

À Damasak, dans le nord-est du Nigeria, des "centaines" de corps ont été retrouvés enterrés, apparemment victimes de la cruauté des rebelles islamistes de Boko Haram.

Des corps ont été retrouvés dans la rivière à sec de Damasak, au Nigeria
Des corps ont été retrouvés dans la rivière à sec de Damasak, au Nigeria Crédit : AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Le groupe islamiste Boko Haram, responsable de nombreux crimes au Nigeria, serait également à l'origine des "centaines" de corps retrouvés lundi à Damasak, dans le nord-est du pays. "Des corps ont été trouvés dans les maisons, les rues, et encore davantage dans la rivière Damasak dont le lit est à sec", a ainsi témoigné un habitant qui a fait savoir à l'AFP que les victimes avaient été enterrées le week-end dernier dans une vingtaine de fausses communes

Ces macabres découvertes font suite à la reprise de la ville, le 9 mars dernier, par les forces tchadiennes et nigériennes qui l'avaient reconquise après avoir tué 200 rebelles islamistes. Si l'État de Borno ne parle à l'heure actuelle que de "centaines" de cadavres, Mohammed Sadiq, un autre habitant de la ville, indique que le bilan pourrait s'élever à plus de 400

Le nouveau président promet de combattre Boko Haram

Le nouveau président du Nigeria, Muhammadu Buhari, qui doit prendre ses fonctions le 29 mai prochain, a promis lundi de mener une lutte contre "le groupe frauduleux" Boko Haram. "Ils n'ont rien à voir avec la religion. Ce sont des terroristes et nous allons les traiter comme on traite des terroristes", a ainsi déclaré l'homme de 72 ans. 

Depuis 2009, les combats entre les forces nationales et les terroristes affiliés à l'État islamique ont fait quelques 15.000 victimes et déplacé plus de 1,5 million de personnes à travers le pays. En proie à de terribles violences, le Nigeria déplore par ailleurs un attentat pour le moment non revendiqué ce lundi dans une station de radio privée de l'État de Kogi faisant plusieurs victimes dont le nombre n'a pas été communiqué.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Carte du Nigeria international
Nigeria : plus de 300 enfants violés et torturés dans une école coranique

 

Lire la suite
Nigeria Boko Haram Meurtres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants