1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Nigeria : Boko Haram tue 68 personnes, dont des enfants
1 min de lecture

Nigeria : Boko Haram tue 68 personnes, dont des enfants

Boko Haram a attaqué un village dans le nord-est du Nigeria, tuant 68 personnes dont des enfants pris pour cibles.

Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (illustration).
Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (illustration).
Crédit : BOKO HARAM / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Les terroristes étaient armés jusqu'aux dents" , a dit une survivante. Au moins 68 personnes, dont des enfants, ont été tuées lors d'un massacre perpétré par le groupe islamiste Boko Haram dans un village du nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi des témoins et des membres d'une milice locale.

L'attaque a eu lieu mardi dans le village de Najba, entièrement détruit par les flammes. "J'ai participé au comptage des corps, soixante-huit personnes ont été tuées", a déclaré Muminu Haruna, 42 ans, qui s'est d'abord caché dans un grenier derrière chez lui, a ensuite couru jusqu'à Maiduguri, située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Njaba.

Selon M. Haruna et les trois autres témoins, plusieurs enfants ont été pris pour cibles délibérément.

Ils tiraient sur des adolescents ou des personnes âgées

Ils se sont mis à tirer sur les habitants qui tentaient de fuir "dont des adolescents et des personnes âgées" a dit  Falmata Bisika, 62 ans, qui a pu trouver refuge à Maiduguri. "J'ai vraiment peu de chances d'y retourner" a-t-elle estimé. "Quatre de mes petits-enfants ont été tués".

À lire aussi

Selon Ali Mulai, qui fait partie de la milice d'auto-défense du village, l'attaque a commencé vers 5h du matin. "Parmi les victimes se trouvaient des garçons et des filles de 13 à 19 ans et d'autres habitants, plus âgés. Ils ont été tués par balles ou massacrés" a-t-il déclaré à l'AFP.

Un autre membre de la milice de Njaba a déclaré avoir perdu son père dans l'attaque. Selon lui, l'assaut a été lancé depuis Gwoza, une ville sous le contrôle de Boko Haram depui

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/