1 min de lecture Faits divers

Niger : 2 morts et 11 enfants disparus après l'attaque d'un hippopotame

Un hippopotame qui a attaqué une pirogue sur le fleuve Niger a provoqué la mort de deux personne et la disparition de onze écoliers.

Des troupeaux d'hippopotames s'aventurent régulièrement près de la capitale et y sèment souvent la panique (illustration).
Des troupeaux d'hippopotames s'aventurent régulièrement près de la capitale et y sèment souvent la panique (illustration). Crédit : ROLAND WEIHRAUCH / DPA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au moins deux personnes ont été tuées et 11 écoliers ont disparu ce lundi 17 novembre dans l'attaque d'une pirogue par un hippopotame sur le fleuve Niger, près de la capitale Niamey.

"Nous avons repêché deux corps de villageois sans vie et dénombré cinq rescapés, et au moins onze élèves sont portés disparus", a indiqué un responsable de Liboré, le village riverain du fleuve Niger près du site de l'accident. Deux des cinq rescapés sont des écoliers, selon ce responsable.

L'accident a été provoqué par un hippopotame qui a renversé la pirogue où se trouvaient "au moins 18 personnes, en majorité des élèves", a-t-il expliqué. La pirogue assurait la traversée entre les deux rives du fleuve Niger qui sépare la capitale nigérienne. Des recherches sont en cours afin de retrouver d'autres victimes, selon des témoins.

Les hippos sèment la panique

Des troupeaux d'hippopotames, à la recherche d'herbes fraîches ou d'eaux profondes, s'aventurent régulièrement près de la capitale et y sèment souvent la panique. En 2013, un hippopotame a été abattu par balles par les agents de l'Environnement, après avoir mortellement mordu un adolescent à Niamey.

À lire aussi
Jeffrey Epstein, homme d'affaire et millionnaire américain. (Illustration) États-Unis
Affaire Epstein : nouveaux rebondissements concernant le suicide du milliardaire ?

Lorsqu'ils sont accompagnés de bébés, les "hippos" sont plus agressifs et s'attaquent même aux vaches qui viennent brouter sur les rives du Niger, selon un spécialiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Accident Niger
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants