1 min de lecture Actu

Népal : gros plan sur la crise humanitaire de l'après-séisme

REPLAY - Deux mois après le séisme qui a fait près de 9.000 morts au Népal, les ONG sont encore à l’œuvre sur le terrain pour venir en aide aux réfugiés.

micro générique RTL Monde Christophe Pacaud & Correspondants RTL à l'étranger iTunes RSS
>
Népal : gros plan sur la crise humanitaire de l'après-séisme Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Maxence Lambrecq

Le Népal commence à peine à panser ses plaies après le violent séisme de magnitude 7,8 qui a touché le pays le 25 avril dernier. La catastrophe a fait près de 9.000 morts, dont 10 touristes français tués dans la capitale Katmandou. Des dizaines de milliers de réfugiés, blessés pour la plupart, vivent dans des conditions précaires. Face à cette situation, de nombreuses ONG tentent de s'organiser afin d'apporter les secours nécessaires sur le terrain.

Frédéric de Saint-Sernin, directeur général délégué de l'ONG Acted, a fait le point sur les actions menées par son organisation au Népal. La première de leur priorité était de fournir aux habitants des kits de reconstruction des logements avant l'arrivée de la mousson, notamment des bâches, du bois et des matériaux pour l'assemblage. Il a souligné la difficulté de la mise en place des premiers secours et des travaux de rénovation à cause des secousses qui sont régulières.

Les terrains ont été tellement affectés par les deux tremblements de terre et les glissements réguliers. On se retrouve à travailler dans des conditions extrêmement difficiles.

Frédéric de Saint-Sernin, directeur général délégué de l'ONG Acted
Partager la citation

Par ailleurs, Frédéric de Saint-Sernin a exprimé son regret sur la baisse progressive de la médiatisation sur les aides internationales déployées sur le terrain. Ce repli a engendré à la diminution des financements de la part des bailleurs de fonds et des entreprises, estimé à seulement un tiers des besoins actuels. Il a donc lancé un appel à l'aide aux potentiels donateurs afin de soutenir leurs actions.

Il faut que les Français se sentent concernés. Il y a 30.000 Français qui visitent chaque année le Népal. Si chacun d'entre eux donnait 10 euros, ça fera 300.000 euros d'aide pour les réfugiés.

Frédéric de Saint-Sernin, directeur général délégué de l'ONG Acted
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Actu International Népal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants