2 min de lecture International

Nelson Mandela : le héros de la lutte anti-Apartheid est décédé

L'ancien président de l'Afrique du Sud Nelson Mandela s'en est allé. Il est mort ce jeudi 5 décembre, à l'âge de 95 ans.

Nelson Mandela.
Nelson Mandela. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le monde entier pleure la perte de l'un des dirigeants historiques de la lutte contre l'Apartheid. Nelson Mandela "s'est éteint" après de longues années de maladie ce jeudi 5 décembre à l'âge de 95 ans, a annoncé le président sud-africain, Jacob Zuma. Il s'est éteint "paisiblement" dans sa maison de Johannesburg, a-t-il ajouté..

"Notre Nation a perdu son fils le plus grand", a déclaré Jacob Zuma, qui a annoncé des funérailles nationales. À partir de vendredi matin et jusqu'aux obsèques de "Madiba", les drapeaux sud-africains seront en berne dans tous le pays. Le président a appelé ses concitoyens à la "dignité et à ce respect que Madiba incarnait lui-même."

La rédaction vous recommande

Dès l'annonce du décès de celui que le monde entier vénérait comme une incarnation de la réconciliation raciale, des centaines de personnes de toutes origines ont commencé à se rassembler près de la maison de Mandela, à Johannesburg.

L'ambiance n'était pas au recueillement mais à la célébration, avec des chants anti-apartheid ou à la gloire de Madiba repris en choeur par la foule, qui agitait des drapeaux et scandait parfois "Viva Mandela" ou "Longue vie à Mandela".

À lire aussi
La ferme de Ruinerwold, le 15 octobre 2019 Pays-Bas
Pays-Bas : une famille "attendant la fin des temps" découverte dans une cave

"Je savais que ce jour devait arriver, mais je peux dire que notre bien-aimé Mandela a mené le bon combat, maintenant il est temps de reposer en paix", a déclaré Ashleigh Williams, une voisine venue dès l'annonce du décès à la télévision.

Héros de la paix et de la justice

Nelson Mandela, qui a fêté ses 95 ans le 18 juillet, avait été hospitalisé quatre fois depuis décembre 2012, à chaque fois pour des récidives d'infections pulmonaires. Ces problèmes récurrents étaient probablement liés aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime raciste de l'apartheid.

Absent de la scène politique depuis plusieurs années déjà, "Madiba" faisait l'objet d'un véritable culte qui dépassait largement les frontières de son pays.

Emprisonné pendant 27 ans pour ses activités de lutte contre l'Apartheid, puis libéré en 1990, Mandela avait reçu en 1993 le prix Nobel de la paix pour avoir su mener à bien les négociations en vue d'installer une démocratie multiraciale en Afrique du Sud, conjointement avec le dernier président du régime de l'apartheid, Frederik de Klerk.

Mandela a été de 1994 à 1999 un dirigeant de consensus qui a su gagner le cœur de la minorité blanche dont il avait combattu le régime brutal.

Physiquement affaibli depuis plusieurs années, il n'était plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football, en juillet 2010 à Johannesburg.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Afrique du Sud Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants