1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mossoul : l'armée irakienne continue sa percée, Daesh se retrouve cerné
1 min de lecture

Mossoul : l'armée irakienne continue sa percée, Daesh se retrouve cerné

Les forces irakiennes annoncent qu'elles progressent à Mossoul, les jihadistes sont acculés.

Un soldat de l'armée irakienne à Mossoul, fief de l'État islamique dans le pays
Un soldat de l'armée irakienne à Mossoul, fief de l'État islamique dans le pays
Crédit : Dimitar DILKOFF / AFP
Cécile De Sèze & AFP

La reprise totale de Mossoul serait imminente d'après les forces armées irakiennes. Après avoir réussi à reconquérir l'est de la ville fief de l'État islamique (EI) en Irak, l'ouest est en passe de passer sous contrôle irakien. Depuis ce week-end, l'EI serait "pris au piège", selon un envoyé spécial américain auprès de la coalition internationale. Dans la nuit de samedi à dimanche, la 9e division de l'armée irakienne, basée près de Badouch au nord-ouest de Mossoul, a coupé le dernier accès" de la deuxième ville du pays, a affirmé Brett McGurk à des journalistes à Bagdad avant d'ajouter : "Tous les combattants qui se trouvent à Mossoul vont y mourir".  

Lundi, les forces irakiennes consolidaient leurs positions près de la vieille ville de Mossoul, où la bataille contre des jihadistes acculés s'annonce l'une des plus dures de l'offensive visant à reconquérir de la deuxième ville d'Irak. Chasser l'EI de Mossoul-Ouest permettrait aux forces irakiennes d'asseoir leur contrôle sur la totalité de la ville septentrionale et d'infliger son pire revers au groupe jihadiste, qui perdrait son dernier grand bastion dans le pays.

L'État islamique est pris au piège

Brett McGurk

Les forces d'élite du contre-terrorisme (CTS), la police fédérale et les unités d'intervention rapide se rapprochent désormais de la vieille ville, un secteur aux rues étroites où des centaines de milliers de civils sont pris au piège. Les unités d'intervention rapide et la police fédérale "ratissent les zones libérées comme celle de Bab al-Toub, à la recherche de pièges, de mines et de terroristes se cachant parmi la population", a ajouté le lieutenant-général Raëd Chaker Jawdat dans un communiqué. 

Ces derniers jours, les forces irakiennes ont chassé les jihadistes de plusieurs quartiers dont celui abritant le siège du gouvernorat de la province de Ninive et le bâtiment de la Banque centrale, où l'EI avait dérobé des millions de dollars en 2014 après s'être emparé de Mossoul. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/