1 min de lecture Russie

Moscou étouffe sous un épais nuage de fumée

La qualité de l'air s'est à nouveau dégradée mercredi à Moscou avec un niveau de pollution sans précédent depuis huit ans. La capitale russe est recouverte par un épais manteau de fumée provenant des importants incendies de forêt qui ont fait au moins 48 morts selon un dernier bilan. "Aux premières heures du matin, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux quatre à dix fois supérieurs (aux niveaux maximum de sécurité) ce qui constitue un nouveau record", a déclaré Elena Lezina, membre de l'Agence nationale de contrôle de la pollution. La concentration en monoxyde de carbone était 5,7 fois supérieure aux niveaux acceptables au cours de la nuit tandis que la concentration des particules en suspension dans l'atmosphère a été multipliée par trois, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, le ministère des Situations d'urgence a indiqué que 403 nouveaux incendies avaient été repérés ces dernières 24 heures. 293 ont déjà été éteints.

micro générique
La rédaction de RTL et Madeleine Leroyer

Le Premier ministre Vladimir Poutine a par ailleurs prévenu que les responsables locaux qui ne répondraient pas de manière suffisamment efficace aux incendies risquaient de perdre leur emploi.






Lire la suite
Russie Incendie International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants