1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Migrants : un milliardaire égyptien veut acheter une île pour accueillir les réfugiés
2 min de lecture

Migrants : un milliardaire égyptien veut acheter une île pour accueillir les réfugiés

Naguib Sawiris veut s'offrir une île au large de l'Italie ou de la Grèce pour permettre aux migrants d'y vivre.

Naguib Sawiris
Naguib Sawiris
Crédit : KHALED DESOUKI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que l'Europe et le monde s'émeut de la mort d'Aylan 3 ans, Syrien retrouvé mort noyé en Turquie, un milliardaire égyptien propose une solution à la crise des migrants. Son ambition : acquérir une île au milieu de la Méditerranée et y installer les migrants qui fuient leur pays.

Il a les moyens et les idées mais il ne lui manque "que" l'île. Pour éviter un nouveau drame Naguib Sawiris a un plan. Il s'est adressé à l'Italie et la Grèce directement sur Twitter pour leur demander de bien vouloir lui céder une île contre un joli pactole. Il estime entre "10 et 100 millions de dollars" le prix d'une île. "La Grèce ou l'Italie, vendez-moi une île, je déclarerai son indépendance, accueillerai les migrants, et leur fournirai des emplois grâce à la construction de leur nouveau pays" a-t-il demandé dans un tweet en anglais.

"Bien sûr que c'est faisable", a-t-il affirmé à l'AFP jeudi. "Vous avez des dizaines d'îles qui sont désertes et qui pourraient accueillir des centaines de milliers de réfugiés". Naguib Sawiris, interrogé par une chaîne de télévision privée égyptienne, a affirmé qu'il allait contacter les gouvernements grec et italien pour concrétiser son plan.

Une île construite pour et par les réfugiés

Et voici comment il imagine son île. Il y aurait "des abris temporaires pour loger les gens, puis vous commencez à employer ces gens pour construire des logements, des écoles, des universités, des hôpitaux", a-t-il expliqué. "Et si la situation s'améliore, celui qui veut rentrer (chez lui) peut le faire", a précisé l'homme d'affaires, dont la famille a développé la très populaire station balnéaire de Gouna, sur les côtes égyptiennes de la mer Rouge.
Naguib Sawiris, conscient que cette idée peut paraître complètement dingue, a complété son premier tweet par un deuxième. "Folle idée... Peut-être mais cela pourrait être temporaire jusqu'à ce qu'ils puissent rentrer dans leur pays."

À lire aussi

Evidemment, le milliardaire sait aussi que la création d'un nouveau pays et son existence légale ne sont pas une mince affaire. Mais au moins les réfugiés seront traités comme "des humains" alors qu'"actuellement, ils sont traités comme du bétail", a-t-il déploré.

Depuis le début de l'année, plus de 350.000 personnes fuyant la pauvreté ou les conflits dans leur pays d'origine ont traversé la Méditerranée dans l'espoir de rejoindre l'Europe. Plus de 2.600 sont mortes pendant ce périple, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/